[Dossier tourisme] Train Thur Doller Alsace : faire revivre les gestes et métiers d’autrefois

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Train Thur Doller Alsace est un train touristique géré par l’association du même nom. Romain Tricot, président de l’association, Martine Bissler, vice-présidente et Kati Boussiron, responsable communication, nous en parlent.

De gauche à droite: Kati Boussiron, Romain Tricot et Martine Bissler

Développer le tourisme
L’association a été fondée en 1971 par six passionnés de trains. « Ils ont eu l’idée de développer l’activité touristique dans la Vallée de la Doller et de profiter de la ligne de chemin de fer. Celle-ci ayant été déclassée par la SNCF en 1973, car elle ne l’utilisait plus, l’association a fait rouler un train touristique sur les rails dès 1976 ». Aujourd’hui, la ligne de chemin de fer s’étend sur 14 kilomètres. Elle relie Cernay St André et Sentheim en passant par Aspach-Le-Haut, Burnhaupt et Guewenheim. Durant une heure, le train transporte les passagers à moins de 30 km/h pour leur permettre d’apprécier le paysage.

Des trains réguliers ou à thème
Le Train Thur Doller Alsace est tiré par une locomotive à vapeur. De juin à septembre, il roule à horaires fixes les dimanches et jours fériés. En juillet et en août, il circule aussi tous les mercredis. « Nous proposons également des trains à thème, pour Halloween, Noël, la Nuit des Étoiles…Nous avons aussi le Doller Western qui est toujours un événement très attendu ». Le train effectue une soixantaine de trajets chaque année et transporte près de 12 000 voyageurs. « Nous avons construit une voiture adaptée aux personnes âgées et à mobilité réduite ».

Des prestations variées
Il est possible de privatiser le train sur demande. « Cela peut être pour un affrètement d’entreprise ou à l’occasion d’un événement familial. Vous pouvez choisir la date, le parcours, la composition du train etc ». En fin d’année scolaire, le train est aussi très prisé par les écoles. L’association propose également des stages plusieurs fois par an « pour apprendre à chauffer et conduire la locomotive. Nous donnons quelques cours théoriques avant cela ».

Gare de Burnhaupt

Une petite entreprise
Si les infrastructures telles que les bâtiments et la voie ferrée appartiennent aux communautés de communes de Thann-Cernay et de la Vallée de la Doller et du Soultzbach, le matériel roulant est propriété de l’association. « Nous sommes en charge de tout gérer de l’entretien des bâtiments et des machines à celui des espace verts. Nous avons une maîtrise totale sur tous les projets. Nous comptons cent adhérents dont quarante membres actifs qui se transmettent les savoir-faire. C’est comme une petit entreprise. Pour certains travaux, nous faisons parfois appel à des sociétés extérieures ».

Un équilibre budgétaire
L’association réalise un chiffre d’affaires global de 120 000 à 130 000€/an. « Nous arrivons à un équilibre budgétaire nous permettant de payer les charges, les assurances ou les salaires des quelques saisonniers que nous embauchons en été ». Rien qu’avec la billetterie, l’association récolte entre 60 000 et 70 000€. « Il faut compter 11€ pour un ticket adulte ». Dons, cotisations, privatisations du train et formations viennent compléter le budget, ainsi que les consommations vendues en voiture-bar durant les trajets.

Dans l’atelier de restauration

Du patrimoine classé
Une grande partie du matériel roulant étant classée Monument Historique, l’association reçoit des aides de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles). « Elle peut nous aider à financer nos projets jusqu’à 40% sur le matériel ». L’association reçoit également des aides de la région et du département. « Pour les voies ferrées et bâtiments, nous pouvons recevoir jusqu’à 80% d’aides pour leur entretien ».

Du matériel de plus de 100 ans
Lorsque le train de roule pas, locomotives et voitures sont stockées au dépôt de Burnhaupt. « Nous possédons deux bâtiments, dont un atelier servant à restaurer les machines ». Ces deux bâtiments accueillent jusqu’à 500 mètres de rails, ce qui permet de mettre tout le matériel roulant à l’abri. « Ce patrimoine est précieux et doit être protégé. Notre plus vieille machine à vapeur date de 1911 et nous possédons des voitures de voyageurs de 1892 ». L’association propose d’ailleurs des visites commentées du dépôt de train sur demande.

Agrandir la zone d’exploitation
Sur les 14 kilomètres de rails qui compte la ligne, seuls 12 sont actuellement exploités. « Une partie de notre matériel peut rouler sur le réseau national. L’idée est de raccorder au niveau de Cernay notre ligne à celle de la SNCF ». L’association souhaite ainsi agrandir son champ d’action et faire circuler son train dans la Vallée de la Thur. « C’est un projet estimé à 850 000€. Nous ne savons pas quand il sera financièrement possible de le réaliser, mais cela se fera d’ici quelques années ».

Magali Santulli

Le Train Thur Doller Alsace
Route d’Aspach, 68700 Cernay-Saint-André
06 04 46 48 60
Horaires et animations sur : http://www.train-doller.org/

Le Train Thur Doller Alsace vous donne rendez-vous en 2018 pour une semaine thématique consacrée aux commémorations de la Première Guerre Mondiale.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Cité du train : des trains… mais pas que Ouverte en 1971, la Cité du Train est reconnue comme étant le plus grand musée ferroviaire d'Europe. Un atout de poids pour la ville de Mulhouse. P...
La Petite Camargue Alsacienne : un dépaysement au milieu de la faune et de la flore A deux pas de l'aéroport Bâle-Mulhouse, La Petite Camargue Alsacienne offre un dépaysement total, loin des tumultes de l'activité humaine. Faune et Fl...
CTS et TER : « Le BHNS va favoriser un report modal » Lucile Quessart, directrice déléguée TER à la direction régionale de la SNCF, souligne la complémentarité entre les trains et la nouvelle offre de la ...