[Dossier tourisme] Parc du Petit Prince : une aventure pour retomber en enfance

Fidèle reflet de la célèbre œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry, le Parc du Petit Prince à Ungersheim est une véritable invitation au rêve, à la poésie et au retour en enfance. Dans un cadre verdoyant, petits et grands y trouvent leur compte.

 

Jérôme Giacomoni, Président et co-fondateur du Parc

 

 

 

Un parc repris par Aérophile
Avant d’être le site que l’on connaît, un premier parc du nom de Bioscope avait été créé en 2006. A vocation ludique et pédagogique, il proposait des spectacles, des expositions et des jeux sur le thème de l’environnement. Il ferme au bout de six ans, faute de rentabilité. Un appel d’offre est donc lancé par les collectivités locales qui possédaient le site. En mars 2013, c’est la société Aérophile qui en devient le propriétaire. Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi imaginent alors un parc de loisirs dont le thème serait le Petit Prince.

 

 

Une fréquentation en hausse
Des travaux de rénovation ont commencé en janvier 2014. Le Parc, qui s’étend sur 25 hectares, ouvre ses portes le 1er juillet suivant. « La première année, nous avons fait 50 000 entrées avec un ticket de 20€/adulte, indique Jérôme Giacomoni. Depuis, le nombre de visiteurs augmente de 25% chaque année. En 2016, nous avons enregistré 150 000 entrées. Cette année, nous sommes bien partis pour en avoir davantage. Nous devrions atteindre un équilibre budgétaire pour la première fois ».

 

 

Grâce aux ballons captifs, les visiteurs peuvent s’élever à 150 m de hauteur pour admirer la vue sur le Ballon des Vosges, la Forêt Noire et même Les Alpes.

 

De l’onirisme et de la poésie
Le Petit Prince est le livre écrit en langue française le plus lu au monde. « Saint-Exupéry dit dans son livre que toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent. Et c’est justement l’objectif du Parc : que les adultes retombent en enfance. Nous voulons leur offrir, à eux et aux enfants, une journée de détente et d’émerveillement ». Jérôme Giacomoni affirme que les visiteurs sont surpris de constater à quel point le Parc est fidèle au livre. « Nous sommes le seul parc au monde à être une vraie interprétation d’une œuvre littéraire au même titre qu’un film ».

 

 

Atlantique Sud et le Serpent, les deux nouvelles attractions de 2017. 

 

Des nouvelles attractions pour 2017
Le Parc propose plus de trente attractions et animations pour tous les âges : manèges, représentations théâtrales, spectacles d’animaux (pigeons, renards ou moutons), serre aux papillons, jeux d’eau, trampolines, labyrinthe végétal etc. « Nous sommes à l’écoute de notre public pour réadapter sans cesse le Parc à son goût ». Cette année, le site accueille deux nouvelles attractions : Le Serpent et l’Atlantique Sud. Le cinéma en 4D Planète sous-marine, lui, a été rénové. Les actionnaires Amundi PEF et Bpifrance ont investi pour soutenir cette nouvelle phase de développement à travers une levée de fonds de 3,5 millions d’euros.

 

 

Une véritable entreprise
Au Parc du Petit Prince, de nombreux métiers différents se côtoient : opérateurs d’attractions, animateurs/acteurs, soigneurs animaliers, accueil/billetterie, restauration, services techniques, service des espaces verts… « A l’année, nous sommes vingt permanents. En été, nous pouvons embaucher jusqu’à quatre-vingt personnes en plus ». Le Parc est ouvert de Pâques à la Toussaint et à Noël sur réservation pour des repas d’entreprises. En été, une nocturne est organisée début juillet pour fêter l’anniversaire du Parc et une autre début août pour La Nuit Etoilée avec l’intervention de Jean-Baptiste Renard, un directeur de recherche au CNRS venant commenter l’actualité spatiale.

 

 

Devenir une attraction touristique majeure
L’ambition de Jérôme Giacomoni est de faire du Parc du Petit Prince un destination majeure en France. « Le Sud Alsace est à la croisée des chemins. Il y a ici un vrai potentiel souvent ignoré. Nous accueillons de plus en plus d’Allemands et de Suisses et nous sommes très bien desservis par les infrastructures de transports ». Jérôme Giacomoni veut développer cette attractivité de concert avec l’Écomusée. « Il y a des navettes entre les deux sites et nous réfléchissons par exemple à faire un billet commun sur deux jours pour aller visiter le Parc et l’Écomusée. Cela permettrait en plus de faire travailler les hôteliers et restaurateurs du coin ».

Magali Santulli

L’Aérobar, pour boire un verre à 35m de hauteur.

Parc du Petit Prince, 68190 Ungersheim
http://www.parcdupetitprince.com/

 

[Dossier tourisme] Lire nos autres articles:
Parc de Wesserling: un voyage poétique au cœur de l’industrie textile
Cité du train : des trains… mais pas que
Moovinbus: la compagnie de bus pour vos loisirs
Succès pour la quatrième édition de la Semaine Textile
Route de la Potasse: un voyage dans le temps
La Petite Camargue Alsacienne : un dépaysement au milieu de la faune et de la flore
Train Thur Doller Alsace : faire revivre les gestes et métiers d’autrefois
A découvrir: le Musée du Sapeur-Pompier
Écomusée d’Alsace : faire cohabiter les traditions et les temps modernes
Cet été, buvons local!
A découvrir: L’ambroise à Landser

 


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

PARC DE WESSERLING : UN VOYAGE POÉTIQUE AU CŒUR DE L’INDUSTRIE TEXTILE Situé en plein cœur de la vallée de Saint-Amarin, le Parc de Wesserling propose à ses visiteurs de revivre l'aventure textile grandeur nature dans un ...
Filière agricole dans le Sud Alsace Les trois entreprises ci-dessous témoignent de la vivacité de la filière agricole dans le Sud Alsace et de la technicité mise en oeuvre pour satisfair...
L’ARI Alsace ouvre un bureau à Mulhouse Nouveau : L’Agence Régionale de l’Innovation assure une permanence chaque semaine par un chargé de projet de l’ARI à Mulhouse. Les entreprises du S...
Écomusée d’Alsace : faire cohabiter les traditions et les temps modernes Ouvert depuis le 1er juin 1984, l’Écomusée d'Alsace est à la fois un site touristique et un site engagé dans les problématiques actuelles. Son ambitio...