[Dossier tourisme] La Petite Camargue Alsacienne : un dépaysement au milieu de la faune et de la flore

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

A deux pas de l’aéroport Bâle-Mulhouse, La Petite Camargue Alsacienne offre un dépaysement total, loin des tumultes de l’activité humaine. Faune et Flore s’épanouissent dans ce lieu classé réserve naturelle nationale protégée depuis 1982.

Philippe Knibiely (Crédit photo J Witt SIPA)

Faune et flore à profusion
La Petite Camargue Alsacienne est la première réserve naturelle protégée d’Alsace. On y trouve 40 espèces de libellules, 35 espèces d’orthoptères, 12 espèces de poissons, 16 espèces d’amphibiens, 5 espèces de reptiles, 174 espèces d’oiseaux et 30 espèces de mammifères (dont 29 vaches Highland participant à la gestion et l’entretien des milieux). Parmi la végétation, sont notamment présentes 4 espèces protégées au plan national et 35 espèces protégées au plan régional.

Un témoin de l’activité du Rhin
« Nous sommes ici sur l’ancienne plaine d’inondation du Rhin, explique Philippe Knibiely, directeur de l’association La Petite Camargue Alsacienne, en charge de gérer le site. On retrouve une mosaïque d’habitats différents : roselières, prairies humides, pelouses sèches, forêts alluviales, sources phréatiques etc ». En 1982, la réserve naturelle s’étendait sur 120 hectares. Depuis 2006, un nouveau décret protège 904 hectares.

Une surveillance du Ministère de l’Écologie
La réserve naturelle est située sur cinq communes différentes. « 84% des terrains sont publics et parapublics, c’est-à-dire qu’ils appartiennent aux communes, à EDF… Les 16% restants sont des terrains privés ». Les terrains publics sont sous la surveillance stricte du Ministère de l’Écologie. « Le Ministère délègue l’entretien au Préfet, qui lui-même désigne un organisme pour gérer le site, c’est-à-dire notre association ».

Des comptes à rendre
L’association rend des comptes à l’État chaque année. « Nous lui parlons de nos prévisions budgétaires, puis nous effectuons un bilan. Tous les cinq ans, nous présentons un plan de gestion ». Une fois par an, un comité vient exercer un contrôle. « Il est composé d’élus des collectivités locales, de scientifiques et de membres d’associations spécialisées, ainsi que d’usagers du site (EDF, agriculteurs…). Nous leur rendons aussi des comptes ».

Une association de passionnés
L’association La Petite Camargue Alsacienne compte 700 adhérents dont 120 bénévoles actifs. « Nous avons pour mission de conserver et de restaurer la diversité biologique et écologique de la réserve. Le site compte également une Pisciculture Impériale. En plus de veiller sur ce patrimoine, nous y pratiquons la reproduction de Saumons Atlantiques pour le repeuplement du Rhin ». 300 000 œufs de saumons sont incubés chaque année.

Auto-financement, dons et subventions
Pour acheter du matériel et rémunérer ses vingt-trois salariés, l’association reçoit un million d’euros chaque année. « Nous percevons 25% en auto-financement avec la boutique, le parrainage de saumons, la vente de miel issu de nos ruches, les visites guidées, les animations scolaires, les formations etc. 25% viennent des dons et cotisations des adhérents. 50% viennent de subventions publiques ».

Un site balisé et des observatoires
Le nombre de visiteurs estimé sur La Petite Camargue Alsacienne est de 190 000/an. « Nous avons des éco-compteurs qui comptabilisent les personnes passant à vélo ou à pieds. Quand ce n’est pas pour les diverses animations et expositions, les gens viennent surtout ici pour chercher le calme et voir des animaux dans leur milieu naturel ». L’association a balisé les sentiers et douze observatoires ont été construits par des bénévoles pour admirer le site en hauteur.

Un Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement.
Le site de La Petite Camargue Alsacienne accueille un CINE. Ce label régional garantit la qualité des actions de l’association en matière d’éducation à la nature et à l’environnement. « Il s’agit d’une autre mission de notre association. Nous nous engageons à sensibiliser le public à l’environnement et nous l’encourageons à adopter des comportements respectueux du patrimoine naturel et humain. Par ailleurs, nos animations et formations sont délivrées par un personnel qualifié ».

Station de recherche et suivi d’espèces
La réserve naturelle héberge également une Station de recherche et de suivi ornithologique. « Les bénévoles de l’association travaillent en partenariat avec l’Université de Bâle et le CNRS de Strasbourg ». Ces recherches s’inscrivent dans le plan quinquennal établi pour la réserve naturelle.

Magali Santulli

La Petite Camargue
1 rue de la Pisciculture, 68300 Saint-Louis
+33(0)3 89 89 78 59
www.petitecamarguealsacienne.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Train Thur Doller Alsace : faire revivre les gestes et métiers d’autrefois Le Train Thur Doller Alsace est un train touristique géré par l'association du même nom. Romain Tricot, président de l'association, Martine Bissler, v...