Tabelec a fêté ses 80 ans

Pour fêter ses 80 ans, le département de Clemessy qui fabrique des tableaux électriques a organisé une journée Portes Ouvertes destinée à ses collaborateurs et à leur famille, le samedi 17 juin dernier. L’occasion de revenir sur l’activité de cette unité née en 1937.

Eric Barbier

Rappelons que Tabelec est spécialisée dans la construction d’armoires électriques basse tension (TGBT). Ce département a été créé pour les automatismes Clemessy et ne travaillait au départ que pour les différents services de l’entreprise. Après la seconde guerre mondiale, ce département construit aussi des tableaux de distribution et de transformation, ainsi que des équipements de commande. En 1964, l’entreprise compte plus de 100 personnes. C’est en 1975 que le département intègre son site actuel (18 rue de Thann) et seulement dans les années 90 que l’unité commencera à commercialiser ses produits à l’extérieur. Elle prend le nom de Tabelec en 1993 et se développe alors sur de nouveaux marchés.
Récemment Eric Barbier, directeur opérationnel, a procédé à la réorganisation technique du site pour en améliorer l’efficacité. Il a aussi présidé au développement de la communication interne et externe, avec un showroom, un film d’entreprise et des brochures.

Parti–pris pour l’apprentissage
Tabelec compte en permanence plusieurs apprentis dans ses ateliers, qui y préparent un Bac pro ou un BTS. « La formation de tableautier n’existe pas et donc nous formons des jeunes nous-mêmes, car ils proviennent de divers horizons. Certains restent dans l’entreprise, où le turnover est faible parce que notre esprit d’équipe est très développé ».

Aujourd’hui
Tabelec est toujours le département du groupe Clemessy spécialisé dans la conception et la construction de TGBT (Tableau Général Basse Tension), débrochables, déconnectables et fixes. « Nous travaillons pour moitié pour Clemessy et pour moitié pour des clients extérieurs, comme Novartis, Cryostar, PSA ou encore Solvay, mais aussi le Métro de Lyon ou EDF », précise Eric Barbier. En effet, la moitié de l’activité extérieure concerne le nucléaire. Tabelec, qui est l’un des 5 plus gros acteurs dans son domaine en France, emploie 120 collaborateurs (70 en atelier et 50 en bureau d’études ou administration) et occupe plus de 5.000 m2 de surface d’atelier sur deux niveaux. Son CA est de 18 M€.

Béatrice Fauroux

Contact : Eric Barbier, Responsable Tabelec
03 89 32 37 42
e.barbier@clemessy.fr

————————————————————————————————————————————————————

Les étapes de montage d’un tableau
• Analyse et compréhension du dossier
• Perçage des portes et des plaques
• Montage du matériel électrique préparé par le magasin
• Câblage des composants électriques entre eux
• Mise en place des étiquettes signalétiques permettant de piloter l’armoire
• Déplacement du tableau dans le local de contrôle pour vérification avant emballage et expédition

 

Les autres articles de notre dossier du mois « L’industrie de demain, c’est aujourd’hui »:
PSA, les 4 roues dans le futur
Actemium et Axians, au cœur de la performance industrielle
Clemessy, au cœur de l’innovation


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

Clemessy: 500 recrutements pour 2018 Société du Groupe Eiffage, Clemessy conçoit et maintient des systèmes et équipements en génie électrique et mécanique pour les industries. En pleine r...
Speed Jobbing spécial apprentissage à l’IUT de Mulhouse L’IUT de Mulhouse organisera prochainement son 3ème Speed Jobbing. Celui-ci a pour objectif d’aider les étudiants à trouver un apprentissage tout en r...
Clemessy Motors fête ses 50 ans de présence à Mulhouse  Pour fêter ses 50 ans de présence à l’usine "C1"de Mulhouse, Clemessy Motors, spécialiste de la machine tournante, réunit ses clients et partenaires ...
La CCI : développer la culture de l’apprentissage Pour Jean-Luc Heimburger, président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin (CCISBR), « les idées reçues ont la vie dure. Les représentations liées à l...