Un Petit Truc en Plus, un restaurant bon, beau, humain et solidaire

Le restaurant Un Petit Truc en Plus a ouvert ses portes en septembre 2019. Il offre l’opportunité à des personnes porteuses de trisomie 21 de travailler en milieu ordinaire. En cinq mois d’existence à peine, cet établissement a su conquérir une clientèle fidèle et sensible à cette belle aventure humaine.

L’équilibre financier pour objectif
Il affiche complet quasiment tous les jours depuis son ouverture, le 9 septembre dernier. Un indicateur plus que positif pour la pérennité de restaurant, fruit d’une belle aventure humaine et solidaire. « L’objectif est l’équilibre financier, explique Tom Cardoso, directeur général du Centre de Réadaptation de Mulhouse (CRM), soutien du projet. Le pari est d’arriver à zéro». Et pour y arriver, le restaurant doit occuper ses 36 couverts à chaque service. «C’est un pari fou mais réalisable».

«Nous sommes portés par les Mulhousiens»
Depuis l’ouverture, les clients sont au rendez-vous. Il vaut même mieux réserver, pour espérer avoir une place pour déjeuner. « Après, ce qui nous fait mal, ce sont les annulations de dernière minute. Nous sommes sur le fil. Les clients ne préviennent pas et bien souvent, nous refusons du monde alors que ces couverts là deviennent disponibles », déplore encore Tom Cardoso. En cinq mois seulement, le restaurant a trouvé sa clientèle. Une clientèle sensible à son projet atypique. « Nous sommes portés par les Mulhousiens. Ils viennent avec beaucoup de bienveillance. On se sent soutenus, ce projet a de l’écho».

Huit employés dont six porteurs de trisomie 21
L’établissement emploie huit personnes, dont six porteuses de trisomie 21. Aurélie Bernard, ancienne responsable du service de restauration du Centre de Réadaptation de Mulhouse, gère désormais le restaurant. Elle est à l’origine d’ailleurs de ce lieu. Un lieu qu’elle imaginait ici, à Mulhouse et qu’elle partage à travers un mail, en 2017. Un lieu qui, au bout d’un an et demi de travail et 60 réunions est enfin devenu réalité…

Un recrutement presque ordinaire
Le recrutement a été réalisé entre avril et mai 2019. « Si le CRM forme des personnes handicapées, nous ne croisons pas de porteurs de trisomie 21 puisque nous ne pouvons pas les emmener jusqu’au diplôme. Nous nous sommes rapprochés d’associations qui nous ont aiguillées», se souvient Tom Cardoso. Au final, 13 familles ont été rencontrées, 11 ont dit oui. Pour aller au bout de l’inclusion, un entretien a été réalisé par candidat. Un moment de grande émotion. « Des entretiens, j’en ai fait par milliers. Mais là, j’étais stressé, la veille j’avais le trac, glisse Tom Cardoso. Le jour J, j’ai quitté mes notes. C’était un moment sans filtre, direct et avec le sourire. J’ai juste été moi-même. Et pour leur montrer que la cuisine, c’est aussi se faire plaisir, chaque candidat est reparti avec une gourmandise. Les familles nous avaient dévoilé leur pêché mignon». Sur onze candidats, cinq auraient dû être retenus. Six ont finalement été gardés et ont passé les deux mois de tests (juin/juillet) avec brio.

L’exigence de la qualité
Le Petit Truc en Plus reste un restaurant comme les autres avec de hautes exigences de qualité. « Sa vocation est de proposer de la cuisine traditionnelle. Nous voulions une maison dans laquelle on mange bien! C’est une expérience humaine mais il faut que ce soit bon». Chaque jour, la maison propose trois entrées, trois plats et trois desserts. Côté ambiance, Un Petit Truc en Plus est un lieu cosy, chaleureux. « Nous voulions un petit cocon, un milieu protecteur», souligne Tom Cardoso. La maison fonctionne également avec une cinquantaine de bénévoles, à raison de deux par service, dont le directeur du CRM. « Il se passe quelque chose avec eux. Ils font sauter tous les verrous et nous apprennent à désapprendre ce que l’on a appris».

Nouveaux locataires du kiosque, Place de la Paix
Le restaurant a commencé par le service à midi et quelques événements. Depuis le début de l’année 2020, il ouvre également deux soirs par semaine, les jeudis et vendredis. Les employés d’Un Petit Truc en Plus sont également les nouveaux locataires du kiosque, Place de la Paix. Un kiosque ouvert tous les samedis matins et dans lequel on trouve des gourmandises préparées avec amour. La marmelade d’orange a d’ailleurs fait fureur pendant les périodes de fêtes. Des idées germent au fur et à mesure. « Nous aimerions mettre en place de la livraison de repas dans le quartier». Des projets à développer et des embauches, très certainement à mener dans un futur plus ou moins proche.

 

 

Emilie Jafrate

Un Petit Truc en Plus
3 place de la Paix, Mulhouse
unpetittrucenplus.fr
contact@unpetittrucenplus.fr
Facebook : un petit truc en plus
Réservation uniquement par téléphone:
09 83 07 05 80
Horaires :
Fermé le lundi.
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et deux soirs par semaine :les jeudis et vendredis soirs de 19h à 22h.


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Economie Sociale et Solidaire Le Journal