Stéphane Brabander, une carrière au cœur du groupe Weldom

Directeur du magasin de Hésingue, Stéphane Brabander dispose de 23 ans d’expérience au sein de cette enseigne. Il co-anime également la stratégie de ce groupe composé de trois magasins (Hésingue, Sierentz et Waldighoffen), aux côtés de son fondateur, Jean-Marie Baeumlin.

Waldighoffen est le berceau du groupe fondé par la famille Baeumlin dans les années 30. D’une menuiserie, la deuxième génération transforme les lieux en magasin de bricolage. Dans les années 80, Jean-Marie Baeumlin développe le magasin d’Hésingue, né dix ans plus tôt. Sierentz complète le groupe en 2008. Des magasins estampillés Weldom à partir des années 2000. Le groupe s’appuie aujourd’hui sur trois magasins et 80 collaborateurs. « Nous détectons les potentiels et nous les accompagnons dans leur montée en compétences à raison d’un trentaine d’heures de formation en moyenne par an », explique Stéphane Brabander, directeur du magasin d’Hésingue.

De stagiaire à co-animateur de la stratégie de groupe
Stéphane Brabander met un pied dans l’aventure en tant que stagiaire, avant d’entamer quatre années d’apprentissage commerce. Il occupe ensuite tous les postes de l’entreprise avant de devenir directeur en 2008. Il a alors 26 ans. En 2014, Stéphane Brabander succède au directeur d’Hésingue avec, pour mission, celle de remonter l’image de marque de ce magasin, véritable moteur du groupe. 23 ans ont passé depuis ses premiers pas. « Comment expliquer ma longévité? C’est très simple. Il y a d’abord cette entente, très importante, avec M. Baeumlin. Je suis moi-même bricoleur et j’adore le contact humain. J’ai tout de suite eu de la visibilité sur mon évolution à long terme. J’ai de la chance de travailler avec des gens biens et enfin, je suis quelqu’un de loyal. » Il co-pilote aujourd’hui la stratégie du groupe aux côtés de Jean-Marie Bauemlin.

Service, proximité et humain
Une stratégie entièrement orientée sur le service, la proximité et l’humain. À Hésingue, Stéphane Brabander offre d’ailleurs des services complémentaires à ses clients, comme la possibilité d’acheter du gaz 24h/24. « Depuis huit mois, nous investissons énormément d’énergie sur Mondial Relay. Cela demande une organisation importante. Tous les Weldom ne peuvent pas le faire. Nous essayons de trouver des services atypiques pour faire la différence. » Avant Covid, le magasin proposait également des ateliers pour enfants ou plus techniques, le samedi.

Des produits adaptés aux besoins locaux
Côté produits, le magasin est approvisionné par la franchise à hauteur de 95%. Il se place sur le marché de l’entretien et la rénovation. La peinture reste d’ailleurs son best-seller. « Avec le temps, nous connaissons les besoins de nos clients. Etant proches de l’Allemagne, nous faisons référencer des produits spécifiques pour satisfaire notre clientèle. Nous sommes également dépositaires de la marque Stihl depuis 30 ans, bien avant d’être Weldom!  Nous l’avons conservé.» À chaque année, sa remise en question. Les directeurs des trois magasins ainsi que leurs DRH et le patron du groupe se retrouvent à l’occasion d’un séminaire avec des informations remontées du terrain. « Notre but est de construire le commerce de demain. »

Emilie Jafrate

Weldom Hésingue
63, rue de Saint-Louis – 68220 Hésingue
03 89 69 22 97
www.weldom.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Commerces Le Journal