Vendre ou reprendre une entreprise, oui mais comment ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Roland Hurth, dirigeant de Rottner Consultants, a créé récemment Alysis (ex–Rottner Transactions) : cession, fusion et acquisition d’entreprises, après plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine. Son fils l’a rejoint pour poursuivre le développement de ce secteur particulier du conseil en entreprises.

Jean-François et Roland Hurth
Jean-François et Roland Hurth

Nous nous intéressons aux entreprises d’une valeur supérieure à 300.000 €, pour un chiffre d’affaires compris entre 1 et 50 M€, soit des PME”, explique Roland Hurth qui travaille indifféremment dans le domaine de l’industrie ou des services, côté acheteur comme côté vendeur. Les transactions d’entreprises se poursuivent malgré un marché difficile, mais Alysis ne s’intéresse qu’à des entreprises “qui marchent”. “Il faut éviter de vouloir vendre lorsque l’entreprise est sur le déclin ou que le dirigeant prend de l’âge. Il faut anticiper et s’y prendre alors que les affaires tournent. Cela peut être le cas même en période de crise, le tout est d’être dans les meilleures conditions possibles”. En bref, l’entreprise tout comme son propriétaire doivent être prêts pour la vente.

Evaluer l’entreprise sous tous les angles

Roland Hurth évalue avec précision le potentiel d’une entreprise. “Il y a les chiffres, bien sûr, fournis par l’expert-comptable. Et il y a aussi l’immatériel de l’entreprise, ses brevets, ses hommes et son organisation. Nous possédons une méthode éprouvée pour évaluer tous les paramètres car nous travaillons aussi sur de l’humain”, précise Jean-François Hurth. Une fois mandaté par le vendeur, Alysis lance les premiers contacts issus pour la plupart d’un carnet d’adresses “maison” important, constitué au fil des années.
Les premiers contacts sont totalement anonymes, nous sommes là pour voir si le repreneur est dans l’idée de s’investir dans une activité pérenne ou si sa démarche est opportuniste”, explique Roland Hurth qui a vu défiler au cours de sa carrière de nombreux curieux, qui cherchent uniquement à glaner des renseignements.

Vendre ou acheter, c’est du temps

Entre le premier contact et la conclusion d’un contrat de vente ou d’achat, il s’écoule entre 3 mois et 2 ans et demi… la moyenne est de 18 mois”. C’est dire qu’il faut être patient quand on vend, car une période d’exploration est nécessaire, puis un tri des contacts, et enfin la mise en relation… et ça peut plus ou moins bien fonctionner. “Au final ce sera une question de contact humain. Même s’il passe la main, le vendeur veut s’assurer de la fiabilité et du sérieux du repreneur. De même, l’acheteur vérifiera de près les informations qui lui ont été communiquées”.
Tout ce temps d’investissement, Alysis ne le facture pas au client, il se rémunère uniquement sur le montant de la transaction. “C’est d’une grande transparence pour le client acheteur ou vendeur : à partir du moment où nous prenons un mandat, nous menons notre mission jusqu’au bout et nous sommes rémunérés à la fin”, conclut Roland Hurth.

Alysis : Expertise en cession, fusion et acquisition d’entreprise.
Affiliée au réseau national Eurallia (www.eurallia.com).
Parc des Collines, 26 rue V. Schœlcher, Mulhouse – Tél. 03 89 32 98 32
r.hurth@alysis.fr ou jf.hurth@alysis.fr – Site en cours de construction : www.alysis.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises