Une réussite éclatante

L’Eclat d’Alsace revendique 2 millions de chiffre d’affaires et 60 salariés en équivalent temps plein, alors que la société de nettoyage a été créée en 2008. Pour un secteur aussi concurrentiel que le nettoyage industriel, c’est une prouesse à signaler.

Le Périscope, actualité économique Mulhouse : L’Eclat d’Alsace

Au bout d’une année, 1 million de chiffre d’affaires, les années suivantes 1,4 M€, 1,7 M€ et bientôt 2 M€ : passer de zéro à 2 millions en quatre ans en période de crise relève de l’exploit.
Cependant, Patrick Adolf, dirigeant de L’Eclat d’Alsace, n’est pas vraiment parti de zéro lorsqu’il a créé L’Eclat d’Alsace l’été 2008 : « J’étais dans le métier depuis 20 ans, je le connaissais bien. J’ai notamment été directeur régional chez Derichebourg, qui est une enseigne de référence dans le secteur ». Une preuve de plus, s’il en est besoin, qu’une création d’entreprise réussie repose tout d’abord sur la connaissance que possède le dirigeant de son métier et de sa concurrence.
Conséquence de cette expérience de 20 ans : la constitution d’un réseau relationnel qui a fourni les premiers clients à L’Eclat d’Alsace grâce aux liens de confiance tissés depuis longtemps. Le bouche-à-oreilles faisant le reste, l’entreprise n’ayant à ce jour (!) aucun outil de communication, ni brochure, ni site web. « Nous investissons sur notre coeur de métier, et notre principale préoccupation est de convaincre nos clients en direct ».

Démarche ISO 9001 à partir de septembre

C’est l’offre de l’entreprise qui a convaincu les clients, en tenant ses promesses. « Nous proposons une prestation de qualité, bien contrôlée, et au juste prix. Et nous tenons nos engagements vis-à-vis de nos clients ». Un chef d’exploitation sur le terrain avec un bon suivi des chantiers et une politique sociale saine complètent le tableau. L’entreprise gère aujourd’hui 155 salariés pour un équivalent temps plein de 60 postes. « Nous avons un taux d’absentéisme et un turnover faibles. Le bien-être des salariés n’est pas qu’un mot ici, nous nous attachons à valoriser le métier du nettoyage qui concourt à la bonne image de nos clients. Et la stabilité de l’équipe les rassure ». Ceux-ci sont interrogés régulièrement sur leur niveau de satisfaction et tout est fait pour les fidéliser, dans un secteur où l’on change facilement de fournisseur.
L’Eclat d’Alsace propose des contrats annuels avec forfait mensuel et ses clients se situent dans l’hôtellerie, les surfaces de vente et bureaux, sans oublier les prestations en vitrerie.
L’Eclat d’Alsace vient de créer une antenne à Strasbourg – mais ne veut pas grandir trop vite et reste alsacienne pour conserver la proximité avec ses clients. Par ailleurs, elle entame en septembre une démarche de qualité en visant l’obtention de la certification IS0 9001.

Béatrice Fauroux

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : L’Eclat d’Alsace
26 rue Victor Schoelcher, Mulhouse – 03 68 68 71 90


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Prestataire de A à Z pour le bureau Autrefois, les fournitures de bureau ne concernaient que la papeterie. Puis se sont ajoutés les consommables informatiques, le mobilier et les service...
Maintenir ses revenus à la retraite Si l’âge limite de la retraite ne va qu’augmenter, il n’en va pas de même pour les revenus eux-mêmes. Le chef d’entreprise peut a priori se retirer qu...
EIRL : une fausse bonne idée ? Depuis le 1er janvier 2011, il est possible pour une entreprise individuelle de bénéficier du statut d’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité ...
10 Tips for Top Networking Ce mois-ci, l’article explore les 10 règles du parfait “réseauteur“. Now that you are attending events, linking up to thousands of “friends” on the i...