Un accompagnement pour anticiper les problèmes liés à la crise

Emmanuel Ebel et David Roca sont experts-comptables associés depuis 2005. Entourés de dix collaboratrices, ils opèrent essentiellement dans le secteur de Mulhouse et connaissent particulièrement bien les problèmes actuels des TPE et PME, leurs principaux clients.

Emmanuel Ebel et David Roca
Emmanuel Ebel et David Roca

La crise est-elle toujours présente ?

David Roca : on ne peut pas dire qu’on soit sorti de la crise, car bon nombre d’entreprises en subissent encore les conséquences. Il y a deux catégories de sociétés : celles qui sont là depuis assez longtemps pour avoir une réserve de trésorerie et qui ont pu faire le dos rond, et les autres plus fragiles car jeunes ou sans réserve de fonds qui elles sont en plus grande difficulté. Il ya un début de reprise dans l’industrie mais le “petit commerce“ reste fragile.

Comment les chefs d’entreprises peuvent-ils limiter les risques ?

Emmanuel Ebel : Il ne faut surtout pas attendre le dernier moment pour se poser les bonnes questions. Nous pouvons alors accompagner le chef d’entreprise dans un suivi plus régulier de son activité : établir des tableaux de bord mensuels, l’aider à modifier sa stratégie en cas de besoin, en d’autres termes avoir une gestion en temps réel pour pouvoir anticiper tout accident.

On dit que les banques sont plus frileuses et n’aident pas assez les entreprises ?

E.E. : Il est exact de dire que les négociations avec les banques pour des investissements ou des prêts sont plus difficiles. Cela fait aussi partie de notre métier d’accompagner les entrepreneurs chez leur banquier. Nous parlons le même langage de par notre activité et nos outils. Nous sommes bien placés pour prouver la fiabilité de notre client et cela facilite les prêts ou des délais de paiements plus souples.

Jusqu’où peut aller l’accompagnement de l’expert-comptable ?

E.E. : Comme nous sommes proches de notre client, nous sommes capables d’évaluer sa situation à tout moment et à le défendre même en cas d’extrême difficulté. Parfois un retard de paiement d’un fournisseur peut mettre en péril l’entreprise. Nous pouvons organiser de « la détente dans la trésorerie » grâce au travail commun en amont.

D.R. : J’ai coutume de dire qu’il vaut mieux avoir une vue de la situation plus souvent, même approximative, que d’avoir les chiffres réels au moment du bilan, mais trop tard.

Contact : Avenir Expertises, 2 rue de l’aérodrome, Rixheim
Tél. 03 89 65 90 10 – site web :  www.avenir-expertises.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Le cabinet Ecoce La notion de conseil avant tout Les experts-comptables nouveaux sont arrivés. Impulsé par la profession, le mouvement d’élargissement du champ de compétences s’étend aux cabinets pou...
A la recherche de la cohérence cardiaque Le cabinet de conseil de ressources humaines Proevolution lance un nouvel accompagnement destiné aux personnes atteintes de stress. Cette méthode fond...
ORCA, MacGyver de votre trésorerie Fabrice Norture, après une carrière bancaire de 20 ans, oeuvre pour démêler les relations parfois difficiles entre une PME et son banquier. Au-delà de...