Reprise d’entreprises pour la cave à vins, Le Relais des Vignes et les Meubles Brayé

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Pour les cédants comme pour les repreneurs, c’est une aventure nouvelle qui commence. Mais une cession d’entreprise se prépare en amont de la cession pour les deux parties. Focus sur les reprises d’entreprises avec la cave à vins, Le Relais des Vignes à Kingersheim et les meubles Brayé à Dannemarie.

Le Relais des Vignes, nouveau départ

Le magasin, créé voici plus de 30 ans à Kingersheim, vient d’être repris par deux salariés: Daniel Kastler, qui a 19 ans de maison et Nicolas Widsgowski, qui à 27 ans totalise déjà 10 ans de vente chez plusieurs cavistes. Depuis le 1er août, ils sont les nouveaux gérants du magasin dont ils réorganisent peu à peu les rayons.

Relais des Vignes, Kingersheim, cave à vins, reprise d'entreprise
Daniel Kastler et Nicolas Widsgowski

 

Désireux de voler de leurs propres ailes, les deux repreneurs aux compétences complémentaires sont ravis de démarrer cette nouvelle aventure ensemble, même si le travail est énorme pour le moment. « Nous avons repris une entreprise saine, avec des fournisseurs fidèles et un bon réseau relationnel», explique Daniel qui est comme chez lui au Relais des Vignes.

Nicolas, qui apporte la jeunesse et un savoir-faire en matière informatique notamment, explique qu’il est content de co-diriger « une entreprise qui a un vrai potentiel, car elle fonctionnait déjà bien sans l’informatique ni le web ».

Un accompagnement “désintéressé” par la CCI

Le magasin présente son grand choix de toutes les boissons imaginables, bières, sirops, liqueurs, whiskies, apéritifs, et bien sûr un grand choix de vins. Passionnés, les deux repreneurs évoluent dans un domaine qu’ils connaissaient bien mais ont préféré être conseillés :

« Nous avons été accompagnés par la CCI, ce qui nous a ouvert les yeux sur l’entreprise, et sur des aspects qu’on ne voyait pas en tant que salariés. Nous avons aussi appris à situer l’entreprise parmi d’autres, car le conseiller de la CCI (M. Diebold, ndlr) voit d’autres entreprises. Surtout, nous avons apprécié le conseil objectif et désintéressé».

Les deux repreneurs associés à 50-50 ont dû contracter des emprunts et la CCI leur a facilité le contact avec les banques, ainsi que l’accès à un prêt d’honneur. Le Relais des Vignes fera l’objet d’un suivi pendant 2 ans.

Contact : Le Relais des Vignes

40 rue de Guebwiller à Kingersheim

03 89 50 04 44

www.relais-des-vignes.fr

Reprise familiale chez Meubles Brayé

Philippe Weiss a repris en février dernier le magasin de meubles et installateur de cuisines Brayé à Dannemarie, après qu’il ait suivi la formation de l’Ecole des Managers (voir ci-contre). Sous sa houlette, de nombreux changements ont déjà été opérés.

Meubles Brayé, reprise d'entreprise, dannemarie
Philippe Weiss

Actif dans le point de vente familial en tant que commercial du secteur cuisines, Philippe avait déjà 10 ans de maison lorsque la question de la reprise s’est posée. « Ma mère devait prendre sa retraite et je n’avais pas un bagage suffisant pour reprendre l’entreprise». Il a alors suivi un cursus complet de l’EdM, et c’est toute sa vision de l’entreprise qui a changé :

« Au départ, je n’avais pas de vision globale de l’entreprise, l’EdM m’a vraiment alerté sur de nombreux points à revoir, et m’a orienté vers les pistes d’amélioration. Et ce qui est très précieux aussi, c’est de pouvoir comparer nos expériences entre repreneurs ». Avec une belle énergie, le jeune chef d’entreprise (toujours épaulé par sa mère) a mis en place la stratégie conçue à l’EdM : en 6 mois, il a ouvert un magasin de cuisines à Waldighoffen, réorganisé la comptabilité, revu l’identité de l’entreprise (logo et visuels), intégré une nouvelle marque de literie et étoffé l’équipe.

Une formation complète et approfondie

« Sans l’EdM, je ne sais pas ce que j’aurais fait, cette formation m’a apporté une vision globale de l’entreprise et des idées concrètes pour avancer. Sans une vision stratégique, on peut rien faire.». Notamment, l’audit de l’entreprise a fait apparaître qu’il fallait reprendre toute la gestion à zéro et qu’il fallait suivre de près la trésorerie.

« Cela a nécessité un changement de personnel et des habitudes. Mais c’était nécessaire. A l’EdM, on apprend à optimiser l’activité sur tous les plans. C’est un vrai booster de l’entreprise, je conseille cette formation à tous les repreneurs!».

Contact : Meubles Brayé

21 rue de Bâle à Dannemarie

www.braye.eu/meubles

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Thème du mois : la reprise d’entreprise La reprise d’entreprise est moins prisée en France qu’ailleurs, notamment en raison de freins administratifs ou fiscaux. Il en résulte un véritable gâ...
Reprise d’entreprise : oser le nouveau départ Pour les cédants comme pour les repreneurs, c’est une aventure nouvelle qui commence. Mais une cession d’entreprise se prépare en amont de la cession,...