Maintenir ses revenus à la retraite

Si l’âge limite de la retraite ne va qu’augmenter, il n’en va pas de même pour les revenus eux-mêmes. Le chef d’entreprise peut a priori se retirer quand il le choisit, mais si rien n’est préparé il peut perdre jusqu’à 50% des ses revenus. Jean-Philippe Wehrlé, conseiller en gestion de patrimoine, nous explique la marche à suivre.

Le périscope, journal économique de Mulhouse et environs : Jean-Philippe WehrleComment compléter sa retraite ?

Jean-Philippe Wehrlé : la loi Madelin permet de cotiser un montant minimum annuel qui est déductible fiscalement. Indexé sur la tranche d’imposition, plus on paie d’impôts et plus c’est intéressant. L’objectif est de cotiser par un contrat personnel et individuel jusqu’à la retraite. C’est la première phase qui est la phase d’épargne. Ensuite il s’agit de choisir quel type de rente on veut souscrire.

Quelles sont les différentes options ?

JPW : La première est la rente simple. Le chef d’entreprise perçoit sa retraite jusqu’au décès puis le reste est perdu. Il y a ensuite la réversion en faveur du conjoint qui touchera à vie soit 100% soit partiellement (en fonction de ce qui a été défini) du montant de la retraite. Enfin il y a les annuités garanties qui sont ean faveur des enfants. La durée est généralement fixée entre 10 et 15 ans à compter de la date de la prise de la retraite. C’est d’ailleurs ce moment-là qui est le plus favorable pour faire son choix. On peut bien entendu coupler les options.

On peut encore optimiser ses futurs revenus ?

JPW : je propose à mes clients de placer l’économie d’impôt réalisée, généralement en assurance-vie. C’est un capital qui est disponible immédiatement pour le conjoint en cas de décès, mais aussi pour des achats de toutes sortes. Il existe aussi des contrats à revenus garantis pour les plus de 45 ans qui n’auraient pas encore mis en place de système d’épargne retraite.

Hervé Weill

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : Sur rendez-vous au 06 61 12 90 71 – www.wmfinance.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Activ’RH L’éthique en héritage Sylvie Warth dirige son cabinet de recrutement selon trois axes : économique, humain et sociétal et il connaît une belle croissance malgré la crise. P...
Comprendre la franchise La société Universal Services est un cabinet de gestion d’entreprises en franchises. Créé en 1995 par Jacques Hilaire, elle informe les candidats à la...
Is your networking « notworking »? 2012 : On progresse en anglais ! Chaque mois, Sarah Lesage nous livre une chronique en anglais sur le thème du networking (le réseau). Both off and o...
Fermetures Vitale en route vers l’international En 1976, Natale Vitale, le père, débute une activité d’artisan spécialisé dans la fermeture, épaulé par son fils César. L’expertise du métier et la co...