Locataires ambassadeurs

La célébration, le 10 décembre dernier, du troisième anniversaire du Quartier des Entrepreneurs a été l’occasion pour Dominique Sacco, le directeur général, de présenter un bilan quelque peu mitigé des activités du site mulhousien.

Inauguré en 2009, le Quartier des Entrepreneurs affiche aujourd’hui un taux de remplissage de 60%, soit une vingtaine d’entreprises locataires. « Ces trois dernières années ont été marquées par un certain turn-over ce qui explique que nous ayons encore quelques bureaux vacants. N’ont résisté à la crise économique que les sociétés aux gestionnaires qualifiés et à la trésorerie solide » analyse Dominique Sacco. Le directeur général ne cache pas d’ailleurs son amertume face à la situation actuelle du site. « Nous souffrons de la concurrence de dispositifs analogues mais nous ne nous décourageons pas. La rentabilité sera bientôt au rendez-vous car je persiste à croire que notre concept répond à une réelle demande » assure-t-il.

Des charges de fonctionnement allégées

Le Quartier des Entrepreneurs permet aux dirigeants de se focaliser sur le développement de leurs activités en leur proposant des services mutualisés (accueil, reprographie, gestion du courrier, salle de réunion, assistance commerciale et comptable…). « Mes charges de fonctionnement sont donc allégées et, pour une start up, chaque économie compte. Leur package est un réel atout car il me permet de laisser sereinement ma structure lorsque je suis en déplacement. Les taches administratives ne me retardent désormais plus » s’enthousiasme Odile Fansi Poutcheu, gérante de Coforeb, organisme spécialisé dans le conseil en recrutement et dans la formation professionnelle. « En m’installant ici, je me suis donnée la chance de réussir et être encore là en 2012 prouve que j’ai eu raison » ajoute celle qui, en tant que première locataire des lieux, est qualifiée de « meilleure ambassadrice » par Dominique Sacco.

Multiplication des gestes commerciaux

Dominique Sacco multiplie, depuis quelques mois, les gestes commerciaux afin d’attirer de nouveaux locataires. « Nous avons baissé le prix des loyers et complété notre offre de prestations collectives » préciset- il. Ces mesures n’enchantent guère Alphonse Hartmann, le président du Comité d’Action du Haut-Rhin qui, lors de la célébration du troisième anniversaire du Quartier des Entrepreneurs, s’est interrogé sur « la pertinence de telles mesures de soutien car, sans une trésorerie stable et un soutien des banques, peu de structures survivront malgré toute l’aide qu’elles peuvent recevoir. » Afin d’éviter cela, Jean Rottner, le maire de Mulhouse, incite les gérants à « se manifester auprès des organismes compétents lorsqu’ils traversent une phase difficile. L’épisode tumultueux de la Cotisation Foncière des Entreprises a prouvé que le monde économique dialogue peu avec l’institutionnel. Les conséquences peuvent être graves, cela doit donc changer. »

Inès Lazibi

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : 130 rue de la Mer Rouge à Mulhouse | 03 89 62 92 00
mulhouse@quartier-des-entrepreneurs.comwww.quartier-des-entrepreneurs.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Le bénévolat de compétences Entente, Emploi et Entreprise : ces trois “E” définissent les domaines de compétences d’Egee (Entente des générations pour l’emploi et l’entreprise), ...
Thème du mois : la reprise d’entreprise La reprise d’entreprise est moins prisée en France qu’ailleurs, notamment en raison de freins administratifs ou fiscaux. Il en résulte un véritable gâ...
Maintenir ses revenus à la retraite Si l’âge limite de la retraite ne va qu’augmenter, il n’en va pas de même pour les revenus eux-mêmes. Le chef d’entreprise peut a priori se retirer qu...
KMØ : le chantier démarre enfin ! Les cinq associés de KMØ SAS, avec Jean Rottner, Fabian Jordan, plusieurs élus et les financeurs du projet ont présenté le début des travaux du KM0 à ...