Le cabinet Ecoce La notion de conseil avant tout

Les experts-comptables nouveaux sont arrivés. Impulsé par la profession, le mouvement d’élargissement du champ de compétences s’étend aux cabinets pour qui les comptes annuels sont des outils destinés à orienter la stratégie des entreprises et pas une fin en soi. Rencontre avec Marc Haselbauer, fondateur du cabinet Ecoce.

e périscope, journal économique - Cabinet Ecoce - Strasbourg
Kathya Vuilloud

« Depuis la fondation du cabinet en 1995, j’avais l’idée que la comptabilité et le social devaient être de simples outils de base, permettant de poser les bonnes questions aux chefs d’entreprise et surtout, de leur proposer les bonnes stratégies et moyens de développement », explique Marc Haselbauer. Cet ex-DAF de PME anglo-saxonnes s’appuie sur cette expérience pour proposer à sa clientèle – des entreprises de 5 à 20 salariés pour l’essentiel – des outils de gestion et d’analyse dépassant largement la simple lecture annuelle du bilan. Ecoce compte une dizaine de collaborateurs et un second expert-comptable, Alexandre Mayet, a rejoint le fondateur.

Accompagner la stratégie des PME-TPE

« Le monde économique évolue de plus en plus vite, les entreprises doivent anticiper les attentes des clients et le conseil de l’expert-comptable doit se situer dans l’action et plus dans la réaction à posteriori. Nous devons proposer les bonnes idées pour que les entreprises évoluent et se développent », explique Marc Haselbauer. A l’appui de son raisonnement, l’expert évoque le cas d’un artisan parvenu au maximum absolu de ses capacités de travail : « L’analyse de ses comptes a fait ressortir une capacité de croissance externe. Nous avons trouvé une entreprise “cible” réalisant un chiffre d’affaires 5 fois supérieur à celui de l’artisan, et monté toute l’opération du point de vue juridique et financier. L’artisan est devenu patron de PME », décrit-il. A ceux qui redoutent que l’ébauche d’un projet ne soit hors d’atteinte, Marc Haselbauer indique que pour 1.800 à 2.000 €, le cabinet est en mesure de proposer des propositions précises… et d’indiquer une stratégie pertinente même pour une TPE.

Spécialiste des boulangeries

Cette capacité d’analyse et de montage de projets est déployée par le cabinet Ecoce en faveur d’un secteur bien spécifique, la boulangerie. « Nous sommes spécialisés dans ce segment. Nous travaillons bien sûr avec la Chambre de Métiers et les acteurs spécialisés dans ce métier, et disposons d’outils spécifiques pour évaluer la rentabilité de chaque article vendu ». Autrement dit, Ecoce permet de savoir si c’est la baguette ou le pâté en croûte qui dégage la rentabilité réelle permettant à une boulangerie de gagner de l’argent… ou non. « Nous avons créé un questionnaire très détaillé et très facile d’accès pour évaluer l’état de chaque boulangerie. C’est aussi grâce à ces méthodes que l’on peut préparer une transmission, permettre une acquisition, améliorer la rémunération du dirigeant, etc. Au-delà du constat de ratios insatisfaisants, nous savons proposer des solutions d’amélioration et accompagner leur montage », résume l’expert-comptable.

Didier Bonnet

Contact : Ecoce : 2 rue de Copenhague, Schiltigheim
03 88 27 61 33 – marc.haselbaueur@ecoce.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Rohan Investissement – Neogère La qualité sur-mesure Yves Jakubowicz est un patron heureux. Cet Alsacien de 55 ans a su profiter de sa longue expérience dans l’immobilier d’entreprise pour créer deux soc...
Le Groupe COFIME a fêté ses 50 ans Né en 1963, le groupe comptable Cofimé, né à Colmar, compte aujourd’hui 170 collaborateurs répartis sur 7 sites. Ils ont fêté ensemble le 17 juin dern...
L’Hôtel Kyriad E3 La carte “business” Avec ses 4 étoiles, le Kyriad prestige de l’E3 est le seul hôtel directement situé dans l’Espace. Appartenant à un petit groupe familial, l’établissem...
L’Association des utilisateurs de l’E3/Mittelfeld Créer un laboratoire de l’économie de demain... Vincent Triponel y croit dur comme fer : l’Espace Européen de l’Entreprise peut devenir un site d’expérimentation grandeur nature de nouveaux modes de...