La compta, ce ne sont pas que des chiffres

A une période où les entreprises sont fréquemment confrontées à un manque de financement à court ou à long terme, il ne faut surtout pas rester seul à cogiter sur ses chiffres. Véronique Habe du cabinet Fidurévision propose un accompagnement au dirigeant, qui prend en compte aussi bien les actifs immatériels que matériels de l’entreprise.

Le périscope, article économique de Mulhouse et environs - Fidurévision
Véronique Habe

« La question du financement des entreprises, c’est un problème majeur aujourd’hui. Que ce soit pour financer un besoin en fonds de roulement, passer un cap difficile ou assurer la croissance, voire une reprise d’une entreprise, les dirigeants ne savent pas toujours vers qui se tourner », affirme Véronique Habe, expertcomptable et commissaire aux comptes associée, qui est confrontée quotidiennement à ces problématiques. Une fois qu’on a vu son banquier, chez qui la prudence est de mise en ce moment, trouver d’autres sources de financement publiques ou privées est complexe. Et savoir présenter son projet de manière claire, positive et argumentée est souvent difficile pour un dirigeant qui a le nez sur son prévisionnel de trésorerie. « Quand on est confronté à des problèmes immédiats, on ne voit plus les avantages concurrentiels de son produit ou les atouts moins visibles de son activité. Parfois même on les minimise ». Or, une présentation solide et qui démontre le potentiel d’une entreprise sécurise le financeur. Au-delà de l’analyse comptable et marketing d’une activité, Véronique Habe fait partie d’un groupe : “Le Club Alsace de l’immatériel“ qui se penche sur les atouts “immatériels” de l’activité.

Le capital immatériel de l’entreprise

Les 10 actifs immatériels qui contribuent à la valeur globale d’une entreprise sont le capital clients bien sûr, le capital humain, le capital savoir, le capital d’information, le capital environnemental, le capital organisation, le capital sociétal, le capital actionnaires, le capital partenaires et enfin le capital marque. « Notre travail au Club Alsace de l’Immatériel consiste à accueillir le dirigeant et à évaluer ces atouts selon des indicateurs fiables. Ensuite, on mène une analyse financière et extra-financière pour la présentation du projet à un organisme de financement, business angels ou autres ». Prendre le temps de se pencher sur son entreprise et ses atouts avant toute décision hâtive dictée par le pessimisme peut la relancer alors qu’on la croyait perdue.

Béatrice Fauroux

Véronique Habe travaille au sein du cabinet Cabinet de commissariat aux comptes Fidurévision-Crowe Horwath et est membre du Club Alsace de l’Immatériel porté par la CCI Sud-Alsace Mulhouse

Contact : Fidurévision, 2 avenue de Bruxelles – Parc des Collines ZACII à Didenheim
03 89 44 55 55 – http://fidurevision.fr 

Club de l’immatériel : www.club-immateriel-alsace.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Transports Portmann, le transporteur alsacien qui rayonne à l’international Créée en 1946 par son grand-père transporteur de lait, Jean-Luc Portmann est aujourd’hui à la tête de plus de 600 personnes. L’entreprise a connu un v...
Vu sur le blog Sud-Alsace Eco – blog.mulhouse.cci.fr   Où organiser un événement d’entreprise ? 400 salles d’une capacité de 8 à 2.500 personnes pour accueillir des manifestations d’entreprise...
« It’s business as usual with François Hollande » Ce mois-ci, la chronique de Sarah a exploré pour nous l’avis de la presse britannique économique suite à l’élection de François Hollande. Une presse b...
Le GIFOP CAHR Formation : proximité et sur-mesure L’organisme de formation de la CCI Sud-Alsace Mulhouse propose aujourd’hui l’ensemble des formations professionnelles au catalogue des CCI d’Alsace. M...