EIRL : une fausse bonne idée ?

Depuis le 1er janvier 2011, il est possible pour une entreprise individuelle de bénéficier du statut d’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). Son but : diminuer le risque d’engagement des biens propres du chef d’entreprise en cas de coup dur. Christophe Schalk, expert-comptable PDG de Cgex nuance les bénéfices d’un éventuel changement de statut.

Le périscope, journal économique de Mulhouse et environs : Christophe Schalk
Christophe Schalk

En quoi l’EIRL est-elle attractive ?

Christophe Schalk : elle est censée protéger les biens propres de l’entrepreneur individuel. Mais le législateur, en ajoutant des clauses antiabus, lui a fait perdre de son attrait. L’obligation d’affecter les biens purement professionnels (avec mise à jour régulière) est compliquée pour une entreprise qui a beaucoup de matériel. Audelà de 30.000 €, ces biens doivent être validés par un expert. La distribution de dividendes est possible, mais le rendement du capital est limité à 10%. En cas de fraude constatée, le statut peut être annulé et il faut publier ses comptes, contrairement à une EI.

Mais est-il intéressant de pouvoir protéger ses biens propres ?

CS : on peut protéger ses biens meubles en signant chez un notaire une déclaration d’insaisissabilité. Il est peut-être intéressant à un moment d’envisager un passage à une SARL où le dirigeant est protégé par le statut.

Alors, pour ou contre ?

CS : on peut utiliser l’EIRL en cas de création, ça peut être rassurant. Mais dans tous les cas une étude à la loupe est indispensable si on veut transformer son statut. L’acte n’est pas anodin, pas aussi simple qu’il en à l’air et au final l’économie est minime et les avantages sont limités. En fait, c’est une EURL avec des contraintes supplémentaires.

Hervé Weill

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : Avenue de Strasbourg, Didenheim  – 03 89 61 03 44


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

La cabinet de conseil en ressources humaines, Actuform, réveille les envies de réussir Cogérée par Jean-Luc Helmer et Anne-Marie Bruant, le cabinet de conseil en ressources humaines Actuform a été créée en janvier 2008. Installée dans l’...
De nouvelles compétences au Quartier des Entrepreneurs Créé pour accueillir les jeunes entreprises dans un bureau avec services mutualisés, le Quartier des Entrepreneurs à la Mer Rouge abrite des compétenc...
La décoration par les plantes Jardin d’intérieur propose depuis 1996 la décoration végétale des bureaux et de tous espaces professionnels. Installée depuis le mois d’août dernier d...
Une infrastructure à la disposition des entreprises Les 3 ports couvrent une surface totale de 110 hectares. Ils comprennent 2 terminaux conteneurs (capacités de 4500 + 2000 EVP*), de 30.000 m2 d’entr...