Regionettoyage lave plus vert

L’entreprise de nettoyage, sortie de ses difficultés financières, est en plein développement. Au-delà de ses prestations habituelles, elle montre un fort engagement sociétal et prône un nettoyage écologique avec des produits dûment sélectionnés.

Nicolas Meyer
Nicolas Meyer

Regionettoyage compte aujourd’hui 120 collaborateurs (soit 60 en équivalent temps plein), soit 30 de plus qu’en 2011 alors que l’entreprise faisait face à de graves difficultés. « Nous nous en sommes sortis au prix d’un changement d’une partie de l’équipe, et d’une stratégie fondée sur l’exigence et les valeurs de l’entreprise, auxquelles les entreprises sont de plus en plus sensibles », explique le jeune dirigeant Nicolas Meyer. L’entreprise travaille pour des structures liées à la petite enfance, des entreprises (Clemessy Communications, Activis), restaurants et administrations. Elle possède une antenne à Colmar depuis le 2 septembre.

40% de salariés de plus de 50 ans

Ces valeurs sont « simples et naturelles » et consistent à respecter l’humain et l’environnement. « Pour nous, la différence se fait sur le plan des valeurs. Notre secteur souffre d’une image plutôt négative pour ce qui est de la gestion du personnel et du respect de l’humain. Nous avons fait le choix d’employer 18% de travailleurs handicapés et 40% de travailleurs seniors ». Les seniors, durement touchés par la crise, « mesurent la chance d’avoir un emploi et sont plus fidèles à l’entreprise ». La prestation de Regionettoyage fait l’objet d’un contrôle qualité régulier chez le client. Dans l’ensemble, l’entreprise ne souffre pas trop du turnover coutumier aux entreprises de ce secteur et 90% du personnel est en CDI.

Pas de greenwahsing

Lorsque Nicolas Meyer dit utiliser uniquement des produits verts, ce sont des produits fabriqués par des entreprises qui ont une conscience écologique, qui ne produisent que des produits qui respectent l’environnement et poursuivent une démarche globale de développement durable. « C’est important d’être dans une démarche commune avec les fournisseurs, comme avec les clients ». Regionettoyage travaille avec Ecovert, et constate qu’à tarif de prestation équivalent, les clients préfèrent un nettoyage écologique, « aujourd’hui il est tout aussi efficace que le nettoyage traditionnel, les nuisances en moins ». Même les bidons des produits sont recyclables, car fabriqués à base de canne à sucre.

De nombreux prix

Pour la qualité et la cohérence de sa politique fondée sur des valeurs humaines et environnementales, Regionettoyage a obtenu différents prix, dont un trophée Idée Alsace, réseau dont l’entreprise est membre. « Les trophées et parutions dans la presse parlent pour nous. Nous n’avons pas de budget de communication, le bouche à oreilles suffit », indique Nicolas Meyer.

Des projets pour 2014

Souhaitant conserver une longueur d’avance dans son secteur, Regionettoyage brigue l’obtention de la certification ISO 26000, relative à la responsabilité sociétale des organisations. Par ailleurs, l’entreprise qui réalise 2 millions de chiffre d’affaires annuels est à la recherche de nouveaux locaux pour plus de confort pour son équipe et de place pour son matériel de nettoyage.

Béatrice Fauroux

carre-jaune-okContact : Nicolas Meyer, Regionettoyage : 103 rue Vauban, Mulhouse
03 89 66 51 66 – www.regionettoyage.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises