Faller : la vente en magasin métamorphosée par le net (témoignage)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le site de vente en ligne de dragées Faller démarré voici 3 ans est aujourd’hui le premier site français dans son domaine. Une aventure qui a bouleversé la vie des 9 magasins alsaciens du groupe.

Le périscope, journal économique et info économique sur Mulhouse (Alsace) : Faller
Philippe et Nathalie Faller

« Dès le départ, nous avons conçu la vente sur le web comme la création d’une entreprise et nous avons investi pour réussir », explique Nathalie Faller qui ne voulait pas d’un simple site complémentaire des magasins, mais une vraie boutique avec tout le savoir-faire Faller. Le budget consenti en référencement est très important, il a permis au site de décoller, puis de s’imposer. Aujourd’hui, les 1000 références du site sont organisées en collections créatives en renouvellement constant, et les quelque 50 commandes quotidiennes (100 en haute saison) sont expédiées sous 24 heures.

La vente en magasin stimulée par le web

Le périscope, journal économique et info économique sur Mulhouse (Alsace) : FallerPremier impact : Le développement rapide des ventes sur le net a poussé Faller à centraliser le stock des dragées pour le site web et pour les boutiques en un seul lieu : un nouvel entrepôt avec studio photo et zone de conditionnement à Rixheim. C’est à ce centre logistique qu’arrivent les commandes des magasins, comme celles les internautes. Stimulée par le web, la vente en magasin a progressé de 50% les deux premières années et de 30% la troisième année, les Alsaciens et nos voisins venant acheter en magasin les produits repérés sur le net. Les points de vente ont été équipées de tablettes où toute la collection de dragées est accessible et le personnel a dû s’adapter à une nouvelle manière de travailler. « Le web, c’est accéder à tous les produits, être livré rapidement, et bénéficier d’un SAV impeccable. Nos boutiques se sont calquées sur ce modèle et nous les traitons comme notre client final », explique Nathalie Faller qui a accompagné de très près ce changement culturel. Loin de tuer le magasin, le site web est facteur de progrès et de qualité sur tous les plans. « Mais il ne remplacera jamais le contact, ni le conseil en boutique », estime Nathalie Faller.

Béatrice Fauroux

carre-rouge-okdragees.faller.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Les conseils d’Ariane Un site internet simple, ainsi que les réseaux sociaux, sont surtout un moyen efficace pour garder le contact. Mais la vente en ligne, c’est un tout a...