Le mobile, nouveau fer de lance de la communication digitale

Lors de l’Erepday, plusieurs intervenants ont démontré l’importance des smartphones sur le changement de comportement des consommateurs. David Eichholtzer et Florian Karmen de WAM Référencement, ainsi que Nicolas Mouton de SFR ont apporté les éclaircissements nécessaires aux entreprises encore hésitantes à se lancer dans le web 2.0 version mobile.

Téléphone mobule, nouveau support de comm digitale - SFR / WAM
Florian Karmen et David Eichholtzer

Créée par un mulhousien, David Eichholtzer, la société WAM Référencement est installée à Lyon depuis 2008. Spécialiste du SEO mobile, l’entreprise offre tous les éléments pour la création d’un site mobile. En effet, le marché du mobile est en pleine ébullition engendrant des changements de comportements notables et intéressants pour toutes les entreprises.
« Il faut savoir que les utilisateurs de smartphones sont passés de 27 % à 42 % en France. Et 94 % de ces utilisateurs font des recherches de proximité », déclare David Eichholtzer. Des données avantageuses pour toutes les PME qui désirent capter davantage de clients. Mais techniquement comment cela se passe-t-il ?

« Il faut savoir que les utilisateurs de smartphones sont passés de 27 % à 42 % en France. Et 94 % de ces utilisateurs font des recherches de proximité »

Le site web mobile

Florian Karmen, chef de projet à WAM Référencement, s’occupe principalement de la stratégie de site e-commerce. Pour mieux comprendre l’approche, l’expert a offert une présentation soft des 4 méthodes de création de site mobile, nouveau fer de lance de la communication digitale. Ces procédés ont pour but d’accrocher le visiteur et tous les outils adéquats pour surfer plus vite, car « l’élément numéro 1 pour le mobinaute est la vitesse de chargement du site », explique-t-il.
La première méthode s’appelle le Responsive Design et consiste à s’adapter au site mobile sans changer le site web de base. Ce principe de site est conçu pour offrir au visiteur une expérience de consultation optimale facilitant la lecture et la navigation. Pour une version plus épurée, il est possible d’opter pour la méthode User-agent qui se différenciera selon le système d’exploitation utilisé (Androïde, IPhone, Windows Phone…).
Lorsque l’on désire le changement total, le site dédié est ce qu’il y a de mieux puisqu’il est réélaboré de A à Z. Les applications mobiles peuvent également être prises en compte via Google In-app indexing afin d’indexer le contenu des applications et associer ces dernières aux sites web. Et pour une meilleure expérience utilisateur, il est possible de compiler plusieurs façons de faire comme le fait le journal Le Monde.
Ainsi, WAM Référencement s’intéresse de très près à la profusion des smartphones et de ce fait à l’augmentation des mobinautes. Ce nouveau marché à conquérir est une manne pour les entreprises désireuses de conquérir davantage de clients. C’est également un atout de taille pour WAM Référencement qui cultive son expertise SEO depuis sa création. Un succès de niveau national qui lui vaut aujourd’hui 800.000 euros de chiffre d’affaires et un taux de croissance d’environ 30%.

Dispositif SFR : je poke les bleus

Les applications mobiles permettent aussi de comprendre une partie de l’intérêt économique des smartphones. En témoigne le dispositif “Je poke les bleus” de la marque de téléphonie mobile SFR.
Partenaire de l’équipe de France pour la Coupe du Monde 2014, Nicolas Mouton, Manager de Projet Innovation a eu l’idée de faire interagir les supporters et les footballeurs lors d’un match amical. « Les téléspectateurs pouvaient envoyer des sms d’encouragement en live. Nous avons reçu entre 1.500 et 3.000 messages à trier et valider par notre équipe de community manager avant qu’ils soient diffusés sur un real time social live panneauting (panneau électronique placé autour du stade sur le quel défile les sms). Le dispositif “je poke les bleus” a créé une véritable interaction entre les supporters et les footballeurs et a offert à notre marque une visibilité incroyable ! », explique Nicolas Mouton.

« Le dispositif “je poke les bleus” a créé une véritable interaction entre les supporters et les footballeurs et a offert à notre marque une visibilité incroyable ! »

Ainsi, le mobile offre un large choix d’actions en faveur des entreprises qui souhaitent davantage communiquer sur leurs produits et services. La marque peut intelligemment bénéficier d’un gain de notoriété via la création d’applications innovantes.

Sarah Meliani


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Numérique

Articles qui devraient vous intéresser

Question 19 : Qu’est-ce qu’un community manager ? La définition là aussi nous a été donnée par Christophe Thil de Blueboat dans un article du Périscope : « Un Community Manager, c’est un professionnel...
Le Périscope fait le tour du web en 20 questions Le journal se propose dans ce numéro de faire un point sur internet, les sites web, les blogs, le référencement et l’e-commerce, tous ces éléments sou...
Question 16 : C’est quoi le web 2.0 ? Wikipédia donne une réponse satisfaisante à cette question : Le web 2.0 est une évolution du web vers plus de simplicité, ne nécessitant pas de grande...
Mars Rouge : une communication originale et créative Créée en août 2012 par Julien Di Giusto, l’agence Mars Rouge se concentre sur la communication digitale. Mars Rouge accorde de l’importance à l’art et...