Futur Telecom : l’opérateur s’attaque au cloud

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Dans le monde impitoyable de la téléphonie et des services en ligne, Futur Telecom tire son épingle du jeu en misant sur la proximité avec son coeur de cible, les entreprises de moins de 100 salariés. La filiale de SFR poursuit son développement avec un nouvel atout, l’accès au cloud.

Le périscope, journal économique Alsace - Strasbourg - Futur telecom
Mathieu Gibet

Pour déployer son offre d’accès au cloud sur toute la France, Futur Telecom, société marseillaise, s’appuie sur la création du datacenter installé par le roubaisien OVH sur le sol strasbourgeois, dans le quartier du port du Rhin, à deux pas du fleuve et du prometteur marché allemand, en partenariat avec le spécialiste régional IDS. « Nous axons notre développement sur trois axes majeurs : la téléphonie mobile, le fixe et les liens haut débit. Et nous rajoutons une offre nouvelle cet automne avec des offres sur le cloud, en restant dans l’esprit originel de Futur Telecom : nous laissons les offres low cost à d’autres et nous concentrons sur des relations personnalisées avec nos clients », décrit Mathieu Gibet, directeur commercial. Depuis son implantation régionale dans l’E3, l’opérateur s’emploie à développer son réseau de partenaires, revendeurs et techniciens, qui composent un maillage de plus en plus dense. Ces partenaires – techniques et commerciaux – sont formés et suivis par le responsable commercial pour l’Alsace, qui s’appuie également sur une équipe d’une dizaine de personnes. « Nos offres sont basées sur un discours simple : nous suggérons à nos prospects de nous rejoindre car nous prenons tout en charge et fournissons aussi des services parfaitement adaptés aux TPE et PME. Facture unique, statistiques d’usage, et très prochainement, un conseiller clientèle unique et dédié à chacun de nos 20.000 clients », promet Mathieu Gibet.

Elargir l’offre

Si l’opérateur parvient à mettre cette proposition en place, cela représenterait évidemment un atout face aux call-center toujours très impersonnels des concurrents de Futur Télécom. La date de 2014 est avancée pour la finalisation de cette mise en place, ce qui pourrait contribuer à faire grimper le chiffre d’affaires de l’opérateur : la barre des 50 millions d’euros vient d’être franchie et Mathieu Gibet estime que cette croissance est principalement due à l’arrivée de nouveaux clients, tandis que le nombre de départs serait extrêmement faible. « Dans le même temps, les tarifs sont globalement en diminution. Notre croissance s’appuie donc principalement sur l’élargissement de notre portefeuille clientèle, mais l’élargissement de l’offre représente un autre moteur de croissance ». Reste à savoir si l’entrée dans le monde du cloud apportera un élan supplémentaire à l’entreprise. Il s’agit en tout cas d’un argument commercial intéressant pour les réseaux et franchisés, déjà clients ou prospects, à qui la société marseillaise proposera cet automne des services qui pourraient fortement modifier les habitudes. « Les clients professionnels demandent des prestations de qualité, dans tous les domaines. Pour rester crédibles, nous devons proposer d’autres performances que celles de Skype, tout en restant à des tarifs abordables », souligne Mathieu Gibet.

Didier Bonnet

puce-violette3Contact : Futur Telecom 24 avenue de l’Europe, Schiltigheim
03 90 22 65 65 – www.futurtelecom.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Numérique

Articles qui devraient vous intéresser

Logicek : logistique et domotique Créée en 2002, Logicek conçoit des logiciels pour des transitaires en douane, et pour les plateformes logistiques en général. Depuis quelque temps, l’...
Diatem appelle les collectivités à défendre le tissu local Tout en restant éloignée des projecteurs, la société Diatem de Schiltigheim a su faire reconnaître son expertise dans les applications Web et la techn...