Le référencement web : un plus non négligeable (conférence Rhénatic)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Être bien référencé sur le web est devenu une nécessité pour de nombreuses entreprises. Une conférence organisée par Rhénatic a permis de souligner l’importance des mots-clés, d’un contenu riche et a rappelé la différence entre le référencement naturel et payant.

Le périscope, journal économique alsace - conférence rhénatic

Des mots-clés pertinents

Olivier Zeller, gérant de l’entreprise de référencement mulhousienne Première Place, insiste sur la force des mots-clés présents dans la balise Title (titre) du code d’un site internet. D’après lui cette balise joue à 50% dans un bon référencement. Pour illustrer ses propos, il a pris en exemple les Menuiserie Heidrich qui n’avait quasiment aucune présence sur la première page de Google en 2009. Grâce au référencement l’entreprise est désormais en première page Google. En plus du travail sur les mots-clés, une optimisation du site et de sa communication a été effectuée, la Menuiserie Heidrich est passée d’un site dynamique en 2007 à un gestionnaire de contenu (CMS) en 2013. Ce système permet une meilleure visibilité des produits, des accès aux contacts plus simples ainsi que plus d’interactions avec les internautes. Cependant, rajoute Olivier Zeller : « Le référencement n’est jamais acquis, il faut toujours être vigilant et surveiller la concurrence ».

Un contenu riche

CERA Interactive, agence de création de sites basée sur Strasbourg a quant à elle abordé le problème du manque de contenu. Un site d’achat-vente d’or “Diaminor” était introuvable sur la première page de Google. « Pour ce client, une réorganisation de contenu avec un titre bien distinct joint à une description unique par page a été réalisée » précise Emilie Court, chef de projet multimédia. Ensuite, il a fallu enrichir le contenu sur plusieurs plans : vocabulaire, synonymes, champs sémantiques, phrases constructives… Suite à ces améliorations, les statistiques ont montré que la rentabilité du site a été multipliée par 79.

Le référencement naturel vs le référencement payant

Sacha Goepp, dirigeant de WebCD a abordé le sujet du référencement naturel : « Nous sommes entrés dans l’air du C2C (consumer to consumer). Le bouche à oreilles compte désormais beaucoup sur internet et il est visible sous la forme d’un symbole : les 5 étoiles de notations ». Ce symbole devient très influent dans la prise de décision, en 2008 il jouait à 58% dans celle-ci et en 2013 il joue à 85% ! Exemple : sur un Smartphone, les consommateurs ont le réflexe inconscient de ne télécharger que des applications notées. Marie Weiss d’ABW (agence White Grizzly) a souligné le fait que le référencement payant était également une très bonne solution pour diffuser une marque sur internet. La diffusion est étudiée et planifiée en fonction du budget du client.

Morgane Herr

Le programme des conférences Rhénatic est sur le site : www.rhenatic.eu Sites web des intervenants :Première Place : www.premiere-place.com
CERA Interactive : www.cera-interactive.fr
WebCD : www.webcd.fr
White Grizzly : www.white-grizzly.fr

 

.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Numérique

Articles qui devraient vous intéresser

COGIFACTORY, ANNÉE 1 Créé voici presqu’un an grâce à Rhénatic, le centre de recherches privé CogiFactory entre dans sa phase opérationnelle, sous l’impulsion d’une nouvell...
Rainbow, une agence web précurseur du responsive web design Installée à Dornach, l’agence web fête ses 10 ans en fin d’année. Composé d’une équipe de trois personnes, Rainbow propose exclusivement de la créatio...
Rhenatic : deux actualités liées au développement durable La sélection à Metro’num et la création du label ENR (Entreprise numérique responsable) montre l’investissement du réseau en faveur d’un développement...