Mazawood, le bois comme créateur d’ambiances intérieures et extérieures

Mazawood est né d’une passion. Celle de Laurent Mazaeff pour le bois. Menuisier de métier, il a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreunariale en février 2019.

« Créateur d’ambiances intérieures et extérieures », c’est un besoin de liberté qui a poussé Laurent Mazaeff à fonder sa propre entreprise en février 2019. La création est son moteur. Un véritable besoin. Une aventure dans laquelle l’a rejoint Sophie, sa sœur. « Nous ne sommes pas partis sur une micro-entreprise, souligne d’ailleurs le fondateur. Nous nous sommes tout de suite inscrits dans la durée ». Quatre personnes travaillent aujourd’hui au coeur de Mazawood. Laurent Mazaeff, fondateur et menuisier, s’est entouré de Jérôme Ries, métallier, et de Dylan Serdan, menuisier. Sophie Mazaeff, elle, s’occupe du volet administratif, du marketing et de la gestion de l’entreprise.

80% de rénovations, 20% de créations
Mazawood est installé à Niffer et dispose d’un atelier de 300 m2. Le bois arrive par containers. Depuis sa récente création, l’entreprise a déjà réalisé de nombreux chantiers. 80% de son activité concerne des rénovations, les 20% restant la décoration. « Sur la rénovation, nous nous occupons de la maîtrise d’œuvre, explique Laurent Mazaeff. Les menuisiers sont capables d’aller très loin! Et nous savons apporter le petit truc en plus qui fait toute la différence». C’est d’ailleurs ce petit truc en plus qui a permis à l’entreprise de s’occuper de la boutique Confidences, à Mulhouse, du rez-de-chaussée au deuxième étage. « Nous nous sommes occupés de toute l’isolation, du parquet, des étagères et d’un mange-debout de 3 mètres », détaille le menuisier.

La noblesse du palissandre
S’il travaille les essences locales, Laurent Mazaeff a une affection toute particulière pour le travail du palissandre, un bois de rose. « Je vais loin, très loin, pour le chercher. Le palissandre est un bois ancien et il est déjà coupé. Ces grands morceaux ne sont pas utilisés sur place. Et, comme ils ont été coupés avant 1994, nous avons le droit de les importer. Mais attention, ce n’est pas parce que nous travaillons le bois que nous ne sommes pas sensibles à l’écologie, souligne-t-il d’ailleurs ». Un bois noble, qui se dévoile au fur et à mesure : « Lorsqu’on commence à le travailler, on en découvre les couleurs, c’est magique».

«J’aimerais toucher les bars branchés»
Laurent Mazaeff aimerait développer ce travail de décoration et entrer sur de nouveaux marchés. Celui de la construction, de la restauration aussi. « J’aimerais entrer dans les bars branchés, les restaurants, glisse le menuisier. Nous avons ce plateau de 5,50m, je le verrais bien dans un bar à vin, version mange debout! ». Laurent Mazaeff cherche désormais à embaucher une personne supplémentaire. Fin de l’année 2019, Mazawood a même quitté ses ateliers de Niffer quelques semaines, pour s’exposer temporairement à Mulhouse. L’expérience a rencontré un succès tel que Laurent et Sophie Mazaeff ont transformé le test éphémère en magasin pour une année à minima.

Emilie Jafrate

Mazawood
7 rue de Petit-Landau, Niffer
07 50 46 01 89
mazawood@outlook.fr
Facebook : Mazawood


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Artisanat Le Journal