Machado Art Gallery, l’orientation passion de Laurence Machado

A la tête de Peintures Machado-Bach depuis 2007, Laurence Machado vient d’ouvrir sa galerie d’art à Riedisheim, dans le prolongement du bâtiment qu’occupe déjà l’entreprise familiale. Parce que la décoration et l’aménagement d’intérieur font partie, dès le départ, de son ADN.

Au cœur d’un ancien laboratoire de formation nucléaire
Machado Art Gallery, c’est le nom du dernier bébé de Laurence Machado. Une galerie d’art imaginée et réalisée dans un ancien laboratoire de formation nucléaire. Les locaux avaient en effet été laissés vacants à l’annonce de l’arrêt de la centrale de Fessenheim. La gérante de Peintures Machado-Bach n’a alors pas hésité une seule seconde… Laurence Machado a investi près de 30 000 euros pour adapter ces 180 m2 d’espace, tout en conservant l’esprit des lieux. « Nous avons créé une chambre noire dans l’ancien réacteur nucléaire d’exercice, explique-t-elle. Grâce à la lumière violette, le blanc ressort des œuvres d’art. Nous avons aussi conservé l’ancien portique nucléaire et son dosimètre.L’ambiance reste industrielle ».

80% des artistes exposés sont issus de la région
Une galerie d’art organisée par ambiances. Laurence Machado choisit avec soin chacune des œuvres exposées. 80% des artistes choisis sont issus de la région. « Il y avait une vraie demande de leur part, souligne-t-elle. La diversité artistique régionale et locale est impressionnante! Les gens ont des idées et besoin d’un lieu peu conventionnel. Le roulement se fera tous les quatre mois et j’ai d’ailleurs déjà des œuvres en attente ». La gérante expose des tableaux aux univers complètement différents les uns des autres, ainsi que des meubles ou tout objet de décoration qu’elle customise elle-même. Laurence Machado souhaite aller plus loin encore, pour faire de sa galerie un lieu de rencontres et de convivialité dans lequel il sera possible de s’installer autour d’un bon café pour échanger.

Le mur végétal stabilisé, une innovation unique en Alsace
Les murs de sa galerie lui permettent aussi d’exposer les toutes dernières innovations proposées par son entreprise. La dernière arrivée est le mur végétal. « J’espère le développer en Alsace, glisse-t-elle. Le végétal est stabilisé. Il tient dix ans, sans bouger, mais tout en restant souple. On peut aussi bien l’installer dans une entrée, que sur un mur de salon. Il reste coloré et il n’y a pas besoin de l’arroser! Cela donne un effet très zen, nature, Feng shui. C’est unique en Alsace ». Un produit “vert” qui s’inscrit également dans le développement de l’éco-quartier dont fait partie le bâtiment de Peintures Machado-Bach.

50% de l’activité aujourd’hui dédiée à l’aménagement d’intérieur
Cette galerie est une extension du bâtiment déjà occupé par l’entreprise Peintures Machado-Bach. Une entreprise familiale née en 1937 qui en est à sa quatrième génération. Laurence Machado rejoint son père en 2006 avant de prendre la gérance en 2007. Dans ce milieu, la femme chef d’entreprise a dû “montrer patte blanche”. « C’était très drôle, sur les réunions de chantier, avec les architectes, les donneurs d’ordres, les maîtres d’œuvres… J’entendais souvent, au début: “On attend Peintures Bach”. Alors je souriais en leur disant que j’étais là… » A son arrivée, l’entreprise était spécialisée dans les travaux de façade. Laurence Machado a apporté cette orientation décoration et aménagement d’intérieur appréciés par leurs clients. « Nous avons ainsi pu réaliser des chantiers de prestige, comme l’ancien Relais de la Poste, un lieu classé à Kembs. Nous sommes également intervenus sur le château d’eau de la commune ». Si cette activité d’intérieur ne constituait alors que 10% de l’activité globale, elle atteint aujourd’hui les 50%.

Emilie Jafrate

Machado Art Gallery
8 rue de l’Industrie, Riedisheim
06 50 85 93 79
Facebook : Machado Art Gallery


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste