L’ESAT du Rangen rapproche les travailleurs handicapés de l’emploi

En plus des activités de sous-traitance, de blanchisserie, d’entretien d’espaces verts et de propreté, l’établissement et service d’aide par le travail (ESAT) du Rangen qui fête ses 30 ans cette année a la particularité d’orienter des travailleurs handicapés vers des entreprises du secteur “ordinaire”.

Une nouvelle directrice depuis janvier
À Thann, l’ESAT du Rangen accompagne 53 travailleurs handicapés, appelés “usagers”, soit 50 équivalents temps plein. « Nous essayons de répondre au mieux aux demandes des entreprises. En parallèle, le parcours des usagers doit être dans la progression», déclare Florence Faivre, directrice de l’établissement depuis janvier 2017. « Notre mission consiste à les accompagner vers l’emploi et de faciliter leur intégration en milieu ordinaire. Chaque année, nous fixons des objectifs réalistes avec eux. Certains ont comme projet de rejoindre le milieu ordinaire dès l’année prochaine ».

Six usagers sont en charge du service  »propreté »

Sept personnes mises à disposition d’entreprises
L’établissement met des usagers à la disposition d’entreprises par le biais d’un contrat de prestation sur site. Actuellement, ils deux personnes sont chez Nord Réducteurs à Vieux-Thann et six chez Emballage Industriel de la Doller à Masevaux. Les premiers sont autonomes dans l’entreprise, mais bénéficient d’un poste adapté. Les autres sont à temps complet pour la fabrication de palettes et accompagnés d’un moniteur technique.

50% de clients professionnels
La clientèle de l’ESAT est composée à 50% d’entreprises et 50% de particuliers. Une commerciale, Sophie Rajiv, est spécialement dédiée aux clients professionnels. Les services historiques sont la sous-traitance, la blanchisserie et l’entretien des espaces verts. Or, depuis 2009, la sous-traitance perd des clients. L’atelier hygiène et propreté est venu soutenir l’activité. Il occupe six usagers. Puis, en 2015, a été créé le service peinture. Quatre usagers y sont dédiés.
Treize travailleurs sont en charge de la sous-traitance, 15 de la blanchisserie et 15 des espaces verts.
L’établissement a réalisé 526.000 euros de C.A. en 2016. Cette année, il fête ses 30 ans. À cette occasion, Florence Faivre souhaite afficher la présence de l’ESAT sur le territoire. Les usagers financent un voyage prochain par la vente d’objets décoratifs.

Cécile Hans

ESAT du Rangen
37A rue des Pèlerins à Thann
03 89 37 38 67
www.aufildelavie.fr/esat-de-rangen


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Economie Sociale et Solidaire Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

Splitscreen, agence audiovisuelle Dimitri Frank a toujours été passionné de cinéma. Petit à petit, il se fait une place dans ce métier très fermé. Dimitri Franck a créé son entreprise...
Pépinière d’entreprises, un outil pour les créateurs d’entreprises Les premières années de création d’entreprise sont des périodes difficiles. Pour accompagner les entrepreneurs pendant cette étape ont été créées des ...
A Thann, Lutringer Sillon devient une SCOP (Société Coopérative et Participative) À Thann, les salariés de l’entreprise centenaire Lutringer Sillon ont le sourire : suite à leur licenciement, ils ont repris la société en Scop. Place...
Dossier environnement: GRDF, PPC et Pays Thur Doller  signent une convention Une convention a été signée entre les trois acteurs du territoire pour étudier la faisabilité technique de la réutilisation de l’hydrogène fatal produ...