Vinci s’installe dans l’E3 dans un bâtiment écolo

Le nouvel immeuble du groupe Vinci construction, baptisé Oxygen et encore en chantier à proximité de la route de Hausbergen, a été conçu pour être un bâtiment passif, autrement dit très économe en énergie.

Oxygen Vinci | Le Périscope, journal économique en Alsace "édition Strasbourg"
Henry Lischetti et Sophie Lacogne étudient le système de panneaux métalliques rayonnants, qui assureront le chauffage et la climatisation du bâtiment

Joliment dénommé Oxygen, l’édifice dont Vinci se dote fait partie des nouveautés de l’E3. Sa particularité : l’édifice sera à la fois un espace de travail d’environ 3 000 m2, livré en juillet prochain, et une vitrine du savoir-faire de Vinci en matière d’environnement. « La norme bâtiment de basse consommation (BBC) se base sur des estimations, comme un chauffage à 19°, qui sont rarement respectés », explique Sophie Lacogne, chef de projet pour Adim Est, la filiale de Vinci chargée du montage immobilier. « Les bâtiments labellisés consomment donc plus d’énergie que prévu lors de leur conception. Oxygen a été conçu pour respecter la norme BBC sur la base de sa consommation réelle. Il nous permettra de mettre en avant les connaissances de Vinci construction en termes d’éco-conception. » Et ce, de la manière la plus directe qui soit : Oxygen regroupera les quatre filiales alsaciennes du groupe Vinci – Adim Est, GTM, Urban et Dumez – soit une soixantaine de salariés au total. Leurs clients pourront observer sur place les différentes technologies mises en oeuvre.

Des technologies très économes en énergie

« La climatisation sera assurée par un système de géocooling, autrement dit grâce à l’utilisation de l’eau pompée directement dans la nappe phréatique, un procédé au coût de fonctionnement très bas », explique Henry Lischetti, maître d’oeuvre du chantier. « Chauffage et climatisation seront diffusés par des panneaux métalliques rayonnants fixés au plafond, une technologie beaucoup plus efficace que les convecteurs traditionnels. Cela permet même de réguler la température par zones et apporte plus de confort pour l’utilisateur car il n’a pas le chauffage ou la climatisation qui lui souffle au-dessus de la tête. » Combiné avec une isolation extérieure renforcée, un éclairage basse consommation et des “brises soleil” amovibles selon l’ensoleillement, le bâtiment ne consommera au final que 65 kw par m2 et par an. Le coût de ce chantier écolo ? Mystère, Vinci construction est moins bavard à ce sujet !

Léa Davy

carre-jaune-okContact : Adim Est Adresse (jusqu’en juillet) : 19 route d’Eschau, Illkirch-Graffenstaden 03 88 10 56 38 – www.adim-est.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Defil, la marque “De fil en aiguille” au profit de l’impression textile Retour sur l’histoire d’une entreprise textile familiale qui a su rebondir. De Fil en Aiguille est une entreprise familiale née de la crise du textil...
L’apprentissage pour les cols blancs aussi Même si l’Alsace reste un solide bastion dédié à l’apprentissage, son rang national s’est dégradé. En cause, des efforts couronnés de succès entrepris...
La construction fortement implantée dans l’E3 Petit à petit, l’E3 s’est imposée comme un lieu d’accueil privilégié pour les implantations du secteur de la construction. Des acteurs majeurs y côtoi...
Ets Burcklé : le tissage, depuis plus de 100 ans  Une entreprise née en 1895 qui réalise 88% de son activité à l’export… dans son métier d’origine. L’entreprise Burcklé est l’une des quatre dans le m...