Un secteur en suroffre

Bureaux : Il y a l’embarras du choix avec un taux de vacance qui augmente de 26% par rapport à 2010, soit 66.800 m de bureaux de libres dont 11 900 m2 neufs. Trois transactions sur quatre concernent la location. Contrairement à ce qui se passe dans l’ancien, les loyers des bâtiments fraîchement sortis de terre augmentent sensiblement en raison de leurs caractéristiques BBC.

Les locaux d’activités : un record historique a été atteint avec 207.000 m2 immédiatement disponibles, soit une hausse de 2,6%. Ces libérations de locaux s’expliquent par la situation économique défavorable de la région et par la concurrence de deux marchés périphériques situés à Colmar et Belfort.

Les entrepôts : Le stock est en baisse de 10,6%, soit 45.200 m2 d’espaces à acquérir. Les disponibilités stagnent faute de construction de nouveaux entrepôts de classe “A”. Les loyers sont légèrement en recul avec une fourchette de prix allant de 15 à 47 €/ m2 selon le type de bien (neuf, récent ou ancien). Les principales négociations ont eu lieu à Huningue, Blotzheim, Wittelsheim et Mulhouse.

Inès Lazibi

Source : Desaulles CBRE (données 2011)


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois