Regio Nettoyage L’écologie, mais pas que…

L’entreprise, créée en 2007 par M. Heinrich et reprise par Nicolas Meyer en 2011, affine ses offres tout en préservant ses valeurs sociétales et environnementales.

Le cœur de métier de Regio Nettoyage est la propreté des locaux professionnels dans le Haut-Rhin, des entreprises privées aux collectivités, en passant par les cabinets médicaux, les maisons de retraite ou les copropriétés, du lavage de vitre au nettoyage de fin de chantier. Avec une offre exclusivement axée B to B, l’entreprise se positionne fortement sur le développement durable et travaille avec des produits verts innovants.

Regio Nettoyage travaille sur une nouvelle gamme de produits

Regio Nettoyage
Nicolas Meyer

Si tous les produits utilisés par la société sont fabriqués en France et labellisés Ecolabel ou Ecocert, Regio Nettoyage travaille depuis novembre 2016 avec une nouvelle gamme de produits particulièrement innovante. « Il s’agit de la gamme HTS Bio, testée au CHU de Marseille. Ce sont des produits sans étiquetage, c’est à dire à risque zéro. Vous savez, 75% des produits d’entretien sont très dangereux, voire cancérigènes. Les produits HTS Bio tuent les bactéries en amont, afin que le processus de destruction soit moins énergivore pour les stations d’épuration. Cela permet à la fois le respect de nos salariés, de nos clients et de l’environnement» précise le gérant. Notons que ces produits sont efficaces sur tous les chantiers, y compris les remises en état, nécessitant des produits décapants ultra performants.

De 150 à 180 salariés

Regio Nettoyage a obtenu de nombreux prix, dont le trophée Idée Alsace. Grâce à des actions de formation au sein de ses équipes, la société offre à ses employés de vraies perspectives professionnelles. « Nous sélectionnons également du matériel pour la prévention des TMS (troubles musculo-squelettiques) liés aux gestes répétitifs, le but étant de minimiser le port de charges lourdes» explique Nicolas Meyer.

Avec un effectif se situant entre 150 et 180 salariés dont 85% en CDI et de nombreux contrats à temps plein, l’entreprise souffre peu du turnover. « Les salariés se sentent bien chez nous, ils sont valorisés et leur travail est gratifié. Ce sont des hommes, pas des outils de travail » poursuit Nicolas Meyer.

Une croissance verte à faire pâlir la concurrence

Le CA de la société est passé de 1,2 millions d’euros en 2011 à 2,6 millions en 2016. La progression ayant vraiment débuté en 2013, Regio Nettoyage double son CA en 3 ans, comptabilisant 450 clients et 250 chantiers de remise en état par an. « Cette réussite n’est pas le fruit du hasard. Nous investissons 100.000 euros par an dans nos produits et dans du matériel haut de gamme, mais ces investissements sont pour nous un facteur de croissance» conclut le gérant.

Les entreprises de nettoyage industriel, polluantes et non respectueuses de l’humain ? Il semblerait que Regio Nettoyage torde le cou aux stéréotypes, en appliquant un business model à la fois performant et respectueux des valeurs fondamentales.

Regio Nettoyage
103 rue Vauban à Mulhouse
64 avenue d’Alsace à Colmar
03 89 66 51 66
www.regio-nettoyage.fr
Facebook

Pour découvrir tous le dossier sur le nettoyage industriel, cliquez ici !


Informations sur l'auteur :

20131130_152152

Sarah Meliani

Rédactrice

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Philippe Trimaille a tricoté les horaires du TGV Rhin-Rhône Le vice-président de m2A et président délégué du club TGV Rhin Rhône Mulhouse Alsace a participé à la conception des horaires du TGV Rhin-Rhône, une c...
La logistique Point d’Ex Pour leurs événements de communication interne et externe, les entrepreneurs du Grand Est peuvent recourir au savoir-faire logistique du Parc Expo de ...
Westrand, sus aux mauvaises odeurs ! “L’ingénierie de l’odeur” est un métier créé par Westrand il y a 20 ans. Il consiste à neutraliser - et non masquer - les odeurs d’un site confiné ou ...
De journaliste à conseiller politique Jean-Luc Mano conseille des hommes politiques de haut rang dans toute la France, après une carrière de 25 ans en tant que journaliste politique. Invit...