Auto-Câble ou AK, fabrication de câbles électriques

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Auto-Câble exerce deux métiers, la fabrication de câbles électriques pour l’automobile et un autre, né de la passion: la création d’outils de production et de contrôle.

Auto-Kabel est une entreprise allemande née en 1930 à Cologne. Elle a ouvert un atelier à Masevaux fin 1989, lorsque le maire de l’époque, Paul Kachler, cherchait à attirer des entreprises dans sa zone industrielle pour compenser les fermetures d’usines de la vallée.

Pour l’entreprise allemande, l’idée était tentante, il y avait sur place de la main d’oeuvre, des compétences et un cadre de travail agréable. L’année suivante, la construction de la première tranche de l’usine était lancée dans la zone industrielle. Les câbles en cuivre gainés de plastiques sont le cœur de métier d’Auto-Câble.

Auto-Câble, fabrication de câbles électriques, Masevaux, Alsace
Marc Koenig, directeur d’Auto-Câble montrant un câble aluminium rigide sous une Audi

Innovation permanente

 

Aujourd’hui, Auto-Câble compte 285 collaborateurs et 250 millions de CA pour une production répartie sur 8.500 m2, avec depuis 2010 un fort taux de croissance. « Mais aujourd’hui, nous visons la stabilité, la consolidation », explique Marc Koenig, directeur de l’usine. Partie prenante dès le début de l’aventure Auto-Câble, Marc Koenig a toujours eu le souci de l’innovation, voire de l’invention.

C’est à Masevaux que le système SBK, un système pyrotechnique qui coupe automatiquement l’alimentation de la voiture en cas de choc, a été mis au point. C’est à Masevaux également que sont fabriqués les premiers câbles d’alimentation en aluminium, dans un souci constant d’allègement du poids des véhicules.

Auto-Câble, fabrication de câbles électriques, Masevaux, Alsace
Le câble, le métier de base

En 2004, Marc Koenig ouvre un nouveau département au sein de l’usine, celui des “travaux neufs, développement et construction de moyens adaptés”. C’est là que se préparent les outils pour fabriquer les produits demandés par les constructeurs (BMW, Audi, Mercedes, Rolls Royce, McLaren). «Des process que nous gardons précieusement pour constituer un socle technique, un capital de compétences dans lequel on peut puiser ».

Auto-Câble, fabrication de câbles électriques, Masevaux, Alsace
Montage de câbles

Contrôle produit continu

 

Le département travaux neufs s’est également penché sur la robotique, qui a été intégrée dans les chaînes de montage. Ce qui a impliqué l’embauche d’ingénieurs et la formation du personnel.

Auto-Câble, fabrication de câbles électriques, Masevaux, Alsace
Écran de contrôle

« Enfin, nous avons mis au point un système de contrôle produit continu, qui permet aux employés de rectifier immédiatement une erreur. C’est un système informatique qui passe par l’analyse d’image. Chaque point de contrôle passe sous l’oeil de la caméra qui signale l’erreur à l’opérateur. Erreur qui est tout de suite rectifiée. Nos clients, tous dans le haut de gamme, recherchent un travail soigné et fiable. Mais pas seulement: ils trouvent chez nous une réactivité et une créativité qu’ils n’ont pas forcément outre-Rhin. Nous avons un savoir-faire reconnu, les entreprises nous font confiance et vice versa, c’est essentiel pour construire l’avenir».

De plus, Auto-Câble a la chance de pouvoir compter sur une équipe motivée, avec très peu de turnover et prête à relever les challenges techniques qui se présentent.

Sylvie Reiff

Contact : Auto-Câble
Directeur général Marc Koenig,
Zone d’Activité Portes de Masevaux à Masevaux
03 89 38 65 17
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

ETC, spécialiste de la chimie textile renoue avec la croissance ETC, reprise en 2012, traite les tissus. A son métier d’origine, le blanchiment, s’ajoute les traitements techniques. C’est ce savoir-faire technique ...
Menuisier-ébéniste, Rémy DATTLER allie l’expérience et la finesse du bois Menuisier-ébéniste et créateur, Rémy Dattler a repris la menuiserie de son oncle Albert Dattler, créée en 1951. Fort de son expérience, le chef d’entr...
Bouwfonds Marignan Immobilier – Le nouveau venu se taille une place au soleil Dans le marché immobilier strasbourgeois qui connaît une renaissance spectaculaire, un nouveau venu pointe sa carte de visite entre les majors nationa...
Poulaillon, la success story de l’agro-alimentaire alsacien Le centre de production de la maison Poulaillon à Wittelsheim a initié un grand tournant dans la vie de l’entreprise, qui se développe rapidement, en ...