Ouatinage d’Alsace, la production thannoise de tissus matelassés

Ouatinage d’Alsace est installée dans les locaux d’une ancienne usine de tissage à Thann. Créée en 1979, cet entreprise textile fabrique des tissus matelassés. Elle est la dernière à le faire dans l’Est de la France et fête ses 35 ans cette année avec fierté.

Ouatinage d’Alsace est une success story qui a débuté en 1965, lorsque Serge Ciarletta, le fondateur de l’entreprise, est arrivé en Alsace à l’instar de nombreux italiens de la région des Abruzzes qui travaillaient déjà dans les entreprises chimiques ou textiles. Il est embauché par l’entreprise “Les broderies alsaciennes”. Il y fait ses armes, apprend le métier et, en 1979, décide de créer Ouatinage d’Alsace.

Son entreprise prend rapidement de l’ampleur : « Nous avons eu jusqu’à  une quinzaine de machines qui tournaient en même temps et on produisait 7.500 mètres linéaires de tissus matelassés par jour ! Aujourd’hui, on en produit encore 100.000 par an», raconte Serge.

Ouatinage d'Alsace, textile, tissu matelassé, Alsace
Serge et Marie Ciarletta

L’entreprise fournissait en tissu matelassé des entreprises locales : «Il y en avait une centaine entre Mulhouse et Epinal qui travaillaient dans la confection de linge de maison, nos tissus étaient utilisés pour les dessus de lit, les robes de chambre, les housses de canapé et pour la confection de vestes et d’anoraks. L’industrie représentait 90% de notre CA et aujourd’hui elle en représente à peine 10%!…»

Une offre de tissus matelassés en faveur des particuliers

Au plus fort de la crise du textile, alors que les usines fermaient les unes après les autres,  l’entreprise a fait des choix, comme celui de se tourner vers le particulier. En 2002, elle ouvre un magasin de vente et se diversifie. Elle propose toujours ses propres produits, dessus de lits, housse pour canapés-lits, mais fait aussi de la revente, et se lance dans la confection de rideaux.

Elle revend des produits français comme le linge de maison de Sylvie Thiriez, une entreprise du Nord de la France, du tissu comme le kelsch et de la mercerie. Le fait maison a de nouveau la cote auprès des particuliers qui se remettent à coudre.

Ouatinage d'Alsace, textile, tissu matelassé, Alsace
Du tissu matelassé en coton ou en polyester

Le soutien du textile local

La stratégie de l’entreprise poursuit deux axes, celui de la flexibilité qui lui permet déjà de reconquérir quelques marchés auprès des industries de confection qui recommencent à travailler dans le secteur. Exemple : les collectivités (maisons de retraite, écoles, hôtels) qui font le choix de l’entreprise locale pour la confection de rideaux ou le façonnage de dessus de lit.

Fabrice, le fils de Serge et de Marie Ciarletta pilote une nouvelle machine qui permet de quilter des tissus sur des motifs dessinés par le client. «Le retour est lent mais il est là, le local a de nouveau le vent en poupe» explique Serge. « Mais le particulier reste notre principal client. Nous sommes à l’écoute de nos clients.»

Ceci permet à Ouatinage d’Alsace de se développer en explorant des marchés de niche. Dans cette optique, elle va bientôt proposer un nouveau concept et accueillir dans ses locaux une couturière styliste qui fera des vêtements sur mesure et qui proposera des ateliers de couture.

« Lorsqu’on crée son entreprise, c’est notre bébé, on y tient et on fait tout pour que ça marche. Aujourd’hui on a toujours un CA en croissance, même modérée», conclut Serge Ciarletta.

Ouatinage d'Alsace, textile, tissu matelassé, Alsace
La machine à matelasser

Ouatinage d’Alsace

•   Entreprise familiale créée en 1979 par Serge Ciarletta. Son épouse Marie, anciennement libraire, coupe et vend du tissu et Fabrice, le fils, modernise le ouatinage en proposant des dessins de piquage au choix des clients. Les trois dirigent l’entreprise.

•   100 000 ml de tissus matelassés/an

    5 collaborateurs

•   500K€ de CA

Sylvie Reiff

Contact : Ouatinage d’Alsace

17 faubourg des Vosges à Thann

03 89 37 08 83

www.ouatinage-dalsace.com

A lire aussi, ETC: entreprise de chimie textile.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Moovinbus: la compagnie de bus pour vos loisirs Moovinbus est une compagnie de transport créée par l’entreprise familiale LK Tours. Lancée il y a un an, la marque propose des destinations thématique...
ETC, spécialiste de la chimie textile renoue avec la croissance ETC, reprise en 2012, traite les tissus. A son métier d’origine, le blanchiment, s’ajoute les traitements techniques. C’est ce savoir-faire technique ...
Frina Mousse, transformation de mousse polyuréthane Installée à Wittenheim depuis 1973, Frina Mousse, filiale du groupe suisse Foam Partner, transforme de la mousse pour divers domaines d’activités. Ren...
Le recyclage des matières plastiques, un enjeu important Elaboré par la CCI Région Alsace en collaboration avec le service développement durable de la CCI, un questionnaire a été remis aux industries de la f...