Après les vignes, la cave à vins

Anne Heinrich a ouvert récemment une cave à vins à Illzach, après avoir travaillé durant plusieurs années dans les vignes puis dans la distribution – rayon vin – en étant salariée. Aujourd’hui, elle reçoit sa clientèle et anime des dégustations à Éloge des vins, une cave qu’elle a composée avec amour.

le periscope Alsace - Mulhouse - cave à vins Heinrich, Illzach
Anne Heinrich

Une cave à vins dirigée par une passionnée 

Dans des locaux qui jouxtent la menuiserie Heinrich, Anne a créé “Eloge des Vins” fin 2013. « J’ai eu envie de voler de mes propres ailes, après des années passées à travailler pour les autres. Je me suis formée à la viticulture, puis à l’œnologie, et j’ai connu durant ma carrière de nombreux viticulteurs avec lesquels je travaille aujourd’hui ».

Malgré le travail physiquement dur, Anne a aimé travailler dans les vignes, et elle y retourne souvent, dès qu’elle peut, pour voir où elles en sont. Ayant travaillé en biodynamie, elle est sensible à la terre et à la manière dont on la soigne et la nourrit. « Cette expérience m’a appris qu’on ne peut pas demander plus à la terre que ce qu’elle peut donner. Et aussi qu’un vin a beau être bio, s’il n’est pas bon, il n’est pas bon. Il faut être le plus objectif possible dans la manière d’apprécier un vin ».

le periscope Alsace - Mulhouse - cave à vin HeinrichLa vente de vins, mais surtout le conseil

L’objectivité n’interdit pas la passion, et, pour constituer sa cave à vins, Anne choisit à la fois des vins qu’elle aime et des vignerons qu’elle apprécie. « Je suis fière de pouvoir faire mes propres choix. Je travaille à la fois en direct avec des vignerons et j’ai un partenaire, une grande cave qui me livre par petites quantités ».

Éloge des Vins est livré chaque semaine, en évitant la contrainte de cavistes qui sont obligés de commander les bouteilles par 600, parfois plus. « Je veux surtout cultiver une relation de confiance avec ma clientèle, qui peut rechercher aussi bien un vin pour tous les jours qu’un grand vin, parmi les 450 références que je propose, de toutes les régions ».

En particulier, elle apprécie des maisons qui sont capables de produire un bon vin, qu’il soit simple ou plus prestigieux. Et s’avère de très bon conseil pour l’association mets-vins, l’une de ses spécialités. Un conseil de la caviste : « En ce moment, j’aime bien le Domaine de la Bastide Saint-Dominique. Du Côte du Rhône au meilleur Châteauneuf du Pape, tout est bon. Les vins sont puissants et gourmands sans être lourds ».

Béatrice Fauroux

carre-jaune-okContact : Anne Heinrich, 8 rue du Château, Illzach – 06 44 25 10 79

 A lire aussi, la CERP le fournisseur de médicament.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

La dissuasion par le binôme cynophile La société GCIS (Groupe Cynophile Intervention Sécurité) est une société de surveillance sur site qui a une caractéristique : elle est spécialisée dan...
Deganis et Enéode, les spécialistes du Bâtiment Basse Consommation Créée en 2001, l’entreprise gérée par Guy Haas compte 40 personnes. Grâce à son savoir-faire en construction et rénovation de bâtiments, la société a ...
Le Petit Paris gourmand Installé dans le quartier Moselle, le restaurant Le Petit Paris affiche complet depuis son ouverture, le 18 septembre dernier. Les cogérants St...
Le tennis, une passion familiale Laurent Naegelen, ancien joueur de tennis mulhousien, ex-président du TC Illberg durant plus de 15 ans et dirigeant des sociétés LN Industri...