Propreté, qualité, performance

La blanchisserie de l’ESAT Marie Pire au quartier Plessier vient de remporter un trophée d’excellence national remis par l’OFC (Organisme français de certification). Un trophée qui valide toute une politique sanitaire, humaine et économique au sein de cet établissement qui n’existe que depuis 7 ans et traite 1,2 tonne de linge par jour.

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - blanchisserie de l’ESAT Marie Pire
Isabelle Martin

Isabelle Martin, directrice de l’ESAT, est fière d’annoncer la remise de ce trophée : « Nous avons été choisis parmi une vingtaine d’entreprises pour la cohérence d’ensemble de notre service. Chaque membre de l’équipe pense qualité de sa place, de l’ouvrier à la direction générale en passant par le moniteur, la responsable et la monitrice ». Ce trophée est une initiative développée par l’OFC (www.ofcertification.fr), indépendante de la Certification, etc. « c’est une reconnaissance complémentaire qui s’adresse certes à la direction et à l’encadrement, mais surtout à tout le personnel de l’entreprise pour valoriser le travail réalisé » ; dixit Jean-Jacques Dieuzy, responsable d’audit OFC. La blanchisserie est certifiée ISO 9001, et a obtenu la qualification internationale RABC, qui correspond à un contrôle des risques de contamination biologique du linge. Elle ne s’arrête pas là, puisqu’elle vise la certification environnementale ISO 14001.

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - blanchisserie de l’ESAT Marie Pire

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - blanchisserie de l’ESAT Marie Pire

Un personnel rigoureux et fiable

Le personnel composé de 30 ouvriers handicapés, avec 5 personnes encadrantes, qui travaillent à des postes précis et se révèlent d’une grande fiabilité. « Une propreté exemplaire du personnel (mains, chaussures, tenues) est exigée, notamment lors des différents accès externes ou internes à la blanchisserie. Notre équipe respecte totalement les consignes ».
La qualité, c’est aussi une question d’agencement et de procédure. La blanchisserie est partagée en deux parties : celle du tri du linge sale, puis celle du lavage en machines de 25 kg, séchage, pliage et rangement pour expédition. Au-delà, c’est tout un process qui est réglé comme du papier à musique : le linge est totalement traçable par codes-barres, de son arrivée au départ chez le client. Ainsi, toutes les boulangeries Wilson, les hôpitaux d’Altkirch, ERDF-GRDF ainsi que des maisons de retraite (entre autres) font confiance à l’ESAT qui respecte le process de chaque client : linge classé par secteurs de l’établissement, mais parfois même par individu. « Notre personnel travaille dur, en station debout et avec une exigence de qualité qui n’a rien à envier aux entreprises n’employant que des valides. Nous pratiquons d’ailleurs les tarifs du marché, en offrant une écoute et une souplesse horaire très appréciées par nos clients », conclut Isabelle Martin.

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - blanchisserie de l’ESAT Marie Pire
Les tenues des boulangeries Wilson

Béatrice Fauroux

carre-vertContact : La Blanchisserie, Wilma Hurth – Bâtiment n°17, Quartier Plessier, Altkirch
03 89 08 38 85 – responsable.blanchisserie@mariepire.asso.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Articles qui devraient vous intéresser

Visite au Quartier Plessier d’Altkirch Symbole d’une reconversion réussie, le quartier Plessier d’Altkirch abrite désormais 30 institutions et entreprises pour environ 600 emplois dans ses ...
Westrand, sus aux mauvaises odeurs ! “L’ingénierie de l’odeur” est un métier créé par Westrand il y a 20 ans. Il consiste à neutraliser - et non masquer - les odeurs d’un site confiné ou ...