Sefrin : Un savoir faire préservé

Le fabricant d‘outils pour la découpe industrielle bénéficie des 45 ans d’expérience d’Arsène Sefrin dans ce domaine, depuis l’époque où les outils de découpe étaient formés à la main. Aujourd’hui Sefrin peut répondre à toute demande d’outils de découpe sur support bois pour l’industrie du cartonnage ou des mousses, ainsi que pour plusieurs secteurs de l’automobile.

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - Sefrin
Pour pouvoir s’adapter à des demandes pointues, Sefrin dispose aussi d’une machine précieuse : une presse pour de petites séries. C’est grâce à cette machine, devenue rare de nos jours, que Sefrin collabore avec son voisin Westrand pour la découpe de plaques de gel désodorisant.

Classiquement, ce sont les cartonniers qui font appel aux services de l’entreprise : « Les emballages doivent s’adapter de près à la forme des objets qu’ils contiennent. Nos formes de découpe sont établies selon un schéma informatique précis. » Tout d’abord, sur la base du fichier livré par le client, la machine à découpe laser trace la forme de découpe sur une planche de bois. « Cette plaque de bois en bouleau multi-couches est très rigide et s’insère dans la ligne de fabrication du client ». La lame de coupe en métal est encastré dans cette plaque et joue le rôle d’un couteau, dont l’oeil est soit au milieu (le tranchant est au milieu de l’épaisseur de la lame) ou de côté : le biseau est décalé. « Le biseau peut être plus ou moins long, et tous ces détails sont adaptés au type de produit qui sera découpé ». En particulier, Sefrin travaille régulièrement avec un partenaire de la Drôme pour un maroquinier de luxe qui découpe ses cuirs avec ses outils de forme.

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - Sefrin

Un service de qualité pour des entreprises alsaciennes

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - Sefrin
Arsene Sefrin et un outil de
coupe livré sur planche de bois

Sefrin, présente au Quartier Plessier depuis 2000, a investi très tôt dans une machine laser qui est toujours d’actualité. « Pour fournir un bon service, il faut investir dans des machines performantes. Nous avons des clients importants, comme Kaysersberg depuis 1990, et nous travaillons en flux tendus, avec un haut niveau d’exigence. Il nous arrive même de livrer une commande dans la journée ». Maîtrise des petites séries, adaptation à la demande et réactivité, ces qualités expliquent la bonne santé de cette entreprise sur un marché de niche. Sefrin compte 6 personnes et son marché se répartit partagé en trois tiers : un tiers dans le carton, un tiers dans l’automobile et un tiers pour le reste.

Béatrice Fauroux

carre-vertContact : Sefrin Quartier Plessier, Altkirch – 03 89 40 66 79 – conception@sefrin.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois