Selmoni, des machines intelligentes

L’entreprise spécialisée à la fois en informatique, automatisme et électricité compte 33 collaborateurs. La croissance régulière de son activité l’a conduite à construire un nouveau bâtiment au Quartier Plessier, où elle va emménager fin mars.

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - Selmoni
Le nouveau site de 1700 m2 de l’entreprise au Quartier Plessier

Depuis sa création en 1990, l’entreprise Selmoni pratique ces trois métiers tournés vers l’industrie. Le plus ancien, illustré par la photo, est la fabrication en atelier d’armoires électriques, pupitres, coffrets, ainsi que le câblage et la mise en route chez le client. Pour ce secteur d’activité, son atelier de fabrication était devenu trop petit, ce qui explique en partie la construction du nouveau siège. En aval, l’entreprise propose à ses clients la maintenance industrielle mécanique, électrique, hydraulique, et pneumatique de tout outil ou process industriel : « A 90%, il s’agit de sites qui ne disposent pas de nos installations. Mais notre expérience nous permet d’aborder des univers industriels très différents, de l’emballage à l’agroalimentaire, en passant par des produits conçus pour le bâtiment ».

Le périscope / Sundgoscope, journal économique Altkirch - Selmoni
Gérald Simon

24 ans d’expérience

« Dans le domaine tertiaire, la gestion électrique chez nos clients a évolué, aujourd’hui nous passons à l’ère du bâtiment intelligent, notamment pour leur permettre d’économiser l’énergie », explique Gérald Simon. L’éclairage et le chauffage par exemple peuvent faire l’objet de programmes sur mesure. De plus, cette gestion intelligente peut aussi régir tous les aspects liés à sécurité de l’entreprise : contrôles d’accès, sécurité incendie, vidéosurveillance, etc. Grâce à son expérience acquise depuis la création en 1990, Selmoni est en mesure de concevoir tout schéma électrique ou programme automate, et ce, quel que soit le process de fabrication. « Notre équipe de 13 techniciens et ingénieurs étudie tout projet lié au pilotage d’installations et de machines. Par exemple, une emballeuse automatique, ou l’optimisation d’un process existant. ». Bien entendu, la prestation peut être prolongée par la fabrication des équipements électriques et leurs installations chez le client. Cette intégration du métier en amont a conduit Selmoni à construire un bâtiment en deux parties : ateliers et bureaux, en prévoyant le développement de l’entreprise. Aux normes de la RT 2012, doté d’une gestion intelligente, comme il se doit, le bâtiment de 1600 m2 consommera peu d’énergie. Son coût est de 1,8 millions d’euros. L’entreprise réalise 4 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

Béatrice Fauroux

carre-vertContact : Selmoni Quartier Plessier, Altkirch – 03 89 08 93 73


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois