Ces entreprises qui ont la pêche

Le béton de Pillon Frères à Kingersheim, les chocolats de chez Abtey à Heimsbrunn et les engins d’Altodis à Rixheim ont un point commun : ces entreprises marchent, et même bien, en ces temps réputés difficiles. Pourquoi certaines entreprises tirent-elles leur épingle du jeu et d’autres non ? Pourquoi une croissance qui peut atteindre deux chiffres dans un climat morose ? C’est ce que nous avons essayé de comprendre en rencontrant ces trois chefs d’entreprise qui mettent en oeuvre les bonnes stratégies.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

La “marque” Gallitelli En 10 ans, l’entreprise de rénovation est passée de 3 à 40 personnes, sous la houlette de Marc Gallitelli, qui promet une qualité de service optimale ...
Dossier Textile: Protechnic, partout dans le monde Le textile aujourd’hui renaît en partie grâce à la compétence et la technicité déployées dans le secteur des textiles techniques. L’entreprise Protech...
Forum : Les clés de succès du travail à distance pour votre entreprise Mobilité, nomadisme, télétravail... Quelles réalités se cachent derrière ces termes ? Le jeudi 26 septembre de 9h à 17h au CREF à Colmar, Rhénatic or...