Isn’t she Lovely… Elsa ?

La petite mascotte créée par Jean Baeumlin commence à déployer sa grande coiffe à la fois sur le web, au sein de cartes postales ou sur des objets dérivés. Elle est de plus en plus associée à la communication d’entreprises qui l’intègrent dans leurs outils de communication : invitations, cartes de voeux, etc.

Le periscope, journal économique alsace - LovelyElsa
Jean Baeumlin et Lovely Elsa

Le concepteur de Lovely Elsa, Jean Baeumlin, a inventé son personnage en 2011 : « Je suis concepteur publicitaire depuis plus de 30 ans et j’avais envie de créer une image qui m’appartienne, et qui puisse se partager. J’aime l’Alsace, son identité et son dialecte, et je trouvais que pour la représenter, il manquait une image emblématique à la fois moderne, authentique et respectueuse de l’identité de notre région ». Inspirée des silhouettes enfantines d’Hello Kitty et autres PUCCA, Lovely Elsa affiche fièrement sa coiffe et peut être placée dans différents contextes selon les projets. « J’ai adapté Elsa pour un marque-page, une carte de voeux et un album à colorier. C’est un personnage très facile à décliner en co-branding ». Le blog de Jean Baeumlin contient des dizaines d’images d’Elsa au ski, à Pâques, au soleil ou sous la pluie. Le travail très fin d’illustrateur s’exprime dans les maisons à colombages et paysages qui peuplent les arrières-plans de la petite mascotte.

Le periscope, journal économique alsace - LovelyElsa

Un personnage qui parle

Trop gentille, Elsa ? La poupée n’est pas qu’un décor à la frimousse mignonne, c’est un personnage qui réfléchit et a ses opinions : ainsi, Jean Baeumlin l’a représentée récemment sur Facebook, écrasée sous le béton d’IKEA : « Mon idée n’est pas d’insister lourdement pour dire les choses, juste de suggérer des idées et poser des questions par un dessin simple qui reflète mes opinions, mais toujours avec humour ». Un humour distancié et un brin fataliste typiquement alsacien avec des expressions parfois accessibles aux seuls dialectophones, et un accent savoureux où se mêlent références et jeux de mots, comme la “poisson nommé Fanta”.

Produits dérivés

Jean Baeumlin a démarré une collaboration avec un éditeur pour produire cartes postales, mugs, verres à schnaps et autres petits produits à l’effigie d’Elsa. Les ventes ont commencé, notamment dans les offices de tourisme et quelques boutiques de souvenirs à travers la région. Les objets plaisent aux acheteurs, parce qu’ils rafraîchissent l’image de l’Alsace.

Béatrice Fauroux

carre-jaune-okPour retrouver l’univers de LovelyElsa et la liste des points de vente : www.lovely-elsa.blogspot.frwww.lovelyelsa.com facebook.com/jean.baeumlin

carre-jaune-ok Contact : Jean Baeumlin – 06 82 85 30 79 – jean-baeumlin@orange.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Immobilier d’entreprise, infos en bref… à suivre Le Crédit Mutuel du Trident au bas du Parc des Collines ZACI, spécialiste de la clientèle entreprises, démarre une construction en ZACII après 5 ans d...
Didier Lechleiter, passionné par les voitures anciennes Le patron de l’Hippopotamus Mulhouse et d’une société à Strasbourg est tombé dans la marmite de l’automobile dès l’enfance. Aujourd’hui, il est collec...
Succès pour la quatrième édition de la Semaine Textile La quatrième édition de la Semaine Textile s’est déroulée du lundi 3 au vendredi 7 juillet 2017. Dix entreprises textiles alsaciennes ont ouvert leurs...
L’événementiel, autrement La crise a poussé les agences événementielles à appréhender différemment les requêtes de leur clientèle professionnelle. Avec un budget restreint, ell...