Techniscène – Mission : l’insertion par le travail

Les métiers du spectacle continuent de recruter. Et les contraintes réglementaires allant toujours croissant – TIC et garanties de sécurité -, les “pros” de la scène doivent se former. Le Mittelfeld compte un des rares opérateurs polyvalents dans ce domaine, basé sur un projet à vocation sociale.

Le Périscope, journal économique en Alsace :Techniscène
Jérôme Le Roy

Recruter un ex-détenu est une perspective qui peut inquiéter, voire rebuter bien des employeurs. Reste que les personnes sortant de prison ont besoin encore plus que d’autres d’une insertion professionnelle et sociale aussi rapide que possible. Les métiers du spectacle offrent des possibilités d’embauche… même à ceux qui n’ont jamais connu les barreaux !

C’est une petite ruche qui s’active dans l’un des bâtiments au look industriel du Mittelfeld. A l’intérieur, outre Lagoona se trouvent aussi différentes structures de formation à des métiers variés. L’une d’elles occupe une place bien spécifique : Techniscène est née d’une idée pratique et éthique : aider des détenus en fin de peine à se réinsérer dans la société grâce une formation dans le monde du spectacle débouchant si possible sur un emploi. L’idée première a fait du chemin. Jérôme Le Roy a développé ce concept depuis qu’il a établi sa société au Mittelfeld. 10 salariés travaillent pour Techniscène, basés sur place ou dans des entités décentralisées à La Rochelle, Lille, Besançon… Et son activité concerne désormais tous les travailleurs du secteur des spectacles, associatifs, en entreprise, des collectivités, et à la recherche d’un emploi.

Les “apporteurs d’affaires” qui sillonnent la France rappellent que si l’idée de base de Techniscène s’appuie sur une forme de solidarité, c’est tout de même bien de business dont il s’agit. La structure propose des formations à tous les métiers de la scène et son catalogue de formateurs ainsi que les références en matière de clientèle ont de quoi impressionner. La liste comprend des praticiens de haut niveau et une brochette d’institutions et entreprises allant du Royal Palace de Kirrwiller à la Kulturfabrik de Luxembourg, le Théâtre national de Strasbourg ou le Zénith ou Vérone production (important opérateur lillois).

Une forte croissance au programme

Ainsi, Techniscène forme ses stagiaires – qui ne sont plus désormais tous d’ex-détenus – à la sonorisation, l’éclairage scénique et la sécurité et prévention des risques, liés au métier de la scène, travail en hauteur, sécurité incendie typée spectacle. Jérôme Leroy et Bernard Schlaefli – son adjoint et directeur technique du théâtre Pôle Sud à la Meinau – et leur équipe tâchent de composer des équipes pédagogiques spécialisées, adaptables et mobiles, ce qui est nécessaire aux métiers du spectacle. Adaptation aux besoins et envie de bien faire sont le leitmotiv de cette petite structure à Strasbourg.

En 2012, ce sont environ 1 000 stagiaires qui sont passés par le formateur du Mittelfeld, de quoi générer un chiffre d’affaires de 650 000 euros. Et les dirigeants de l’entreprise sont confiants, les indicateurs sont au vert car les apporteurs d’affaires continuent d’engranger des contrats. « Cela prouve qu’il est possible de faire de l’argent tout en restant conforme à une éthique : combiner la performance et l’acquisition de compétences professionnelles avec un projet social », commente Jérôme Leroy.

Véronique Canivet

carre-jaune-okContact : Techniscène : 15 rue Alfred Kastler à Schiltigheim
08 20 00 07 10 – contact@techniscene.org


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Un point sur le recrutement des cadres Comment travailler dans le contexte actuel ? Quelle offre de postes observe-t-on, pour quelle demande ? Nous avons interrogé quatre cabinets de recrut...
Dossier du mois : recrutement Dans un marché de l’emploi en tension, le recrutement est encore plus compliqué qu’en période de croissance. Paradoxe ? La crainte de la perte d’emplo...
Les Experts Adecco se plient en 3 pour mieux recruter Le numéro 1 mondial “des solutions en ressources humaines” déploie ses trois nouvelles entités dans l’E3, notamment. Adecco intérim, Les Experts et Ba...