Les Experts Adecco se plient en 3 pour mieux recruter

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le numéro 1 mondial “des solutions en ressources humaines” déploie ses trois nouvelles entités dans l’E3, notamment. Adecco intérim, Les Experts et Badenoch & Clark se posent en spécialistes dans leurs secteurs respectifs. Rencontre avec un expert.

Le périscope, journal économique - Adecco
Jean-Christophe Bouleau

Adecco est un géant. Son chiffre d’affaires 2012 s’élève à 20,5 milliards d’euros, dont environ un quart réalisé en France. Même si ses performances sont en forte baisse au premier trimestre de cette année, en écho aux difficultés économiques qui ralentissent considérablement les recrutements en général et tout particulièrement l’intérim. Dans notre région, cette forme de contrat de travail est en chute libre, l’INSEE ayant révélé une dégringolade qui s’est accélérée fin 2012, sans se stabiliser vraiment cette année.

« Le contexte est difficile. C’est pourquoi nous devons faire preuve de dynamisme au plan commercial et rechercher en permanence de nouveaux clients », confirme Jean-Christophe Bouleau, du cabinet Expert basé dans l’E3. « Et pour répondre aux souhaits de nos clients, nous sommes désormais organisés en trois strates : Adecco intérim pour les personnes peu ou non qualifiées, le Cabinet Expert pour les cadres moyens et l’encadrement intermédiaire et Badenoch & Clark pour le niveau supérieur ».

Cette spécialisation est également mise en oeuvre dans le cadre d’une expertise sectorielle qui est désormais l’apanage du cabinet de recrutement : « Nous avons des experts du secteur finances- RH, ingénierie, commerce et marketing et IT », commente-t-il. Dans le très difficile marché de l’emploi plus marqué par la mise en oeuvre de “plans de sauvegarde de l’emploi” que par des recrutements massifs, le Cabinet Expert tire son épingle du jeu en revendiquant une parfaite connaissance des bassins d’emploi régionaux, grâce aux moyens d’information fournis par la maison-mère.

Derrière le CV, la personnalité

« Le marché est tendu, il y a énormément de monde sur le marché du travail mais paradoxalement, le taux de mobilité s’est grippé. En période plus détendue, les salariés n’hésitent pas à tenter leur chance dans d’autres entreprises en profitant d’opportunités ? Ce turn-over tourne au ralenti, chacun faisant plutôt le gros dos dans l’attente de jours meilleurs. Résultat, les places à pourvoir sont encore plus rares alors que des offres peinent à être satisfaites dans certains secteurs », constate l’expert. Selon lui, le niveau de formation et de compétence des cadres auquel il est confronté est globalement très approprié aux postes effectivement à pourvoir, moyennant parfois quelques ajustements. « Nous déconseillons en général les changements complets de niveau de formation ou de spécialité passé 45/50 ans. Les employeurs français considèrent plus ce que les gens ont fait que ce qu’ils sauront faire, ce qui est souvent dommage », constate-t-il.

Même dans un marché du travail en tension, il reste des emplois à pourvoir, y compris dans les TPE. « Recourir à un cabinet spécialisé reste utile pour une TPE. D’abord, parce que recruter le bon profil prend du temps et que nous avons le savoir-faire pour détecter les meilleurs profils. Ensuite, parce qu’une TPE peine généralement à attirer de profils exigeants, ceux-ci privilégiant des entreprises renommées. Or, nous apportons notre notoriété et en passant par notre intermédiaire, une TPE aura pignon sur rue », plaide Jean-Christophe Bouleau. « L’une des particularités de notre métier est de détecter des personnalités qui apparaissent derrière des CV qui sont trop souvent clonés. Parmi nos pistes de recherche, les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Personne ne sait dire au juste quel retour sur investissement peut être justifié avec cette nébuleuse, mais ne pas y être serait une grave erreur, de notre point de vue comme celui des candidats au recrutement », estime-t-il.

Didier Bonnet

carre-jaune-okContact : Cabinet Les Experts : Allée d’Helsinki | 03 88 75 16 18 – www.adecco.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Techniscène – Mission : l’insertion par le travail Les métiers du spectacle continuent de recruter. Et les contraintes réglementaires allant toujours croissant - TIC et garanties de sécurité -, les “pr...
Un point sur le recrutement des cadres Comment travailler dans le contexte actuel ? Quelle offre de postes observe-t-on, pour quelle demande ? Nous avons interrogé quatre cabinets de recrut...
Dossier du mois : recrutement Dans un marché de l’emploi en tension, le recrutement est encore plus compliqué qu’en période de croissance. Paradoxe ? La crainte de la perte d’emplo...