Courant d’Art : fidèle à ses artistes

La galerie de Christian Lang, dont la création remonte à 1987, mêle aujourd’hui talents régionaux, voire nationaux à des artistes en début de carrière. Les choix de la galerie sont éclectiques, et vont plutôt vers l’art figuratif ou le pop art, qu’il s’agisse de photographie, de peinture, de sculpture ou de céramique. Quant aux prix publics des oeuvres, ils se situent en moyenne dans une fourchette allant de 500 à 5000 euros.

Christian Lang
Christian Lang

Le goût pour l’art de Christian Lang remonte à une époque – la fin des années 80 – où la mode était l’affiche, surtout lorsqu’elle reproduisait une oeuvre d’art. Lancé dans la vente d’affiches et l’encadrement de tableaux, il s’est forgé une culture et a peu à peu développé sa passion pour les artistes d’aujourd’hui. Après avoir abordé la vente de gravures, qui le rapprochaient peu à peu des artistes, il s’est lancé dans l’activité de galeriste : « Finalement, la déco via l’affiche a été le moyen pour moi de prendre contact avec l’art. Une fois franchi le pas, je me suis passionné pour la vente d’oeuvres d’art uniques et surtout pour le contact avec les artistes ».

Une clientèle plus prudente

Christian Lang cultive une certaine fidélité à des artistes qu’il suit quasiment depuis le début de son activité : Renato Montanaro, Joseph Bey, Raymond Waydelich, Marlyse Albrecht… « Mais je fonctionne essentiellement à l’instinct, et si le coup de coeur est un premier critère, j’ai en ai d’autres comme de refuser la facilité ». Ainsi, il apprécie Mitsouo Shiraishi, Park Byung Hun ou encore Bernard Pras. Tout en poursuivant sa recherche d’artistes émergents, Christian Lang ne prend pas énormément de risques toutefois, car la clientèle est plus prudente qu’autrefois, met plus de temps à se décider et se sent sécurisée par des noms connus. « Les classes moyennes sont plus touchées par la crise que les collectionneurs aisés. Il faut néanmoins pouvoir leur proposer un choix d’oeuvres de qualité dans des prix raisonnables ». Alors que viennent faire les nains d’Ottmar Hörl à 65 euros dans sa vitrine ? « C’est un clin d’oeil aux installations de l’artiste, qui multiplie ce type d’objets dans ses installations en plein air… et c’est un moyen sympathique d’attirer une clientèle jeune dans la galerie », indique Christian Lang. La galerie de la rue des Tanneurs organise régulièrement des vernissages et expositions temporaires, auxquels Christian Lang ajoute une présence régulière au salon d’art START. Cette année pourtant, pas de salon : le galeriste préfère organiser des événements chez lui, rue des Tanneurs.

 Béatrice Fauroux

Actuellement et jusqu’au 24 novembre : Exposition Joseph Bey

carre-jaune-okContact : Galerie Courant d’Art 10 rue des Tanneurs à Mulhouse
03 89 66 33 77 – www.courantdart.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Institution