Glas Trösch Alsace a atteint sa maturité

Glas Trösch Alsace est une filiale de la holding suisse Glas Trösch. Installé depuis 1992 à Burnhaupt-le-Haut, le site alsacien est spécialisé dans la métallisation du verre.

1992 et 1995, les phases d’extension
La holding suisse Glas Trösch est installée depuis 1992 en Alsace, à Burnhaupt-le-Haut. Elle débute avec deux halls de production où la première ligne de production est implantée. Le besoin du marché lui permet d’étendre ses plages de production afin de répondre aux attentes de ses clients. Son extension se poursuit en 1995 avec la construction de trois halls supplémentaires et l’installation de la seconde ligne de métallisation. Le site alsacien monte en régime et adapte son organisation en rapport avec sa nouvelle structure. « Le 1er mai est non travaillé ainsi que les fêtes de fin d’année, permettant aux salariés de rester en famille», souligne Patrice Nassany, responsable opérationnel du site alsacien. Autre particularité, la saisonnalité  de l’activité. « Nous sommes liés au secteur du bâtiment, explique-t-il encore. L’activité est modulée au fil des saisons, avec des périodes plus fortes que d’autres. Notre stock, composé de plusieurs dizaines de références, nous permet d’absorber ces modulations en permettant le maintien opérationnel de notre outil productif et de répondre aux besoins de nos clients ».

2014, la réorientation du marché
En 2014, la première ligne de production datant de 1992 a été arrêtée et sa production totalement transférée sur la seconde ligne du site. Les locaux vacants sont attribués à Glas Trösch Sécurité SAS, société accolée de GTAlsace, implantée depuis 2001 et spécialisée dans la production de vitrages de sécurité destinés aux bâtiments et aux aménagements intérieurs. GlasTrösch Alsace développe son marché dit “de la façade” pour lequel les couches proposées combinent l’isolation thermique des bâtiments ainsi que le contrôle solaire, minimisant ainsi l’effet de serre pour les intérieurs fortement vitrés.

Un savoir-faire particulier
Aujourd’hui, le site alsacien a atteint son rythme de croisière. Sa matière première provient  de Hombourg, à une quarantaine de kilomètres de Burnhaupt-le-Haut. Ces grandes plaques de verre, de 19,26 m2, dans les standards d’épaisseurs utilisées dans le bâtiment, sont livrées par camion avant d’être traitées sur place. Elles sont introduites dans un tunnel sous vide dans lequel est réalisé le dépôt superposé des couches de métaux extrêmement fines. Ce revêtement permet de piéger les infrarouges à l’intérieur des habitations, améliorant considérablement la performance d’isolation du vitrage. Quand la couche déposée associe le contrôle solaire,  elle a pour faculté de bloquer la transmission des ultraviolets à l’origine de l’effet de serre à l’intérieur des locaux. « Nos produits s’adressent à des industriels équipés pour la découpe et l’assemblage du verre en double-vitrage. Nous les retrouvons dans les fermetures des bâtiments (portes et fenêtres) ainsi que la couverture des façades des buildings », explique Patrice Nassany.

Une production optimisée
85 personnes travaillent à Burnhaupt-le-Haut. Glas Trösch Alsace livre une part significative à l’export (Allemagne, Italie, Belgique, Suisse, Pays Bas) ainsi qu’une partie importante sur le marché français. Dans sa stratégie, Glas Trösch Alsace fait également la chasse au gaspillage. « Nous réduisons les dépenses inutiles. Nous nous attachons à réduire au maximum les rebuts ainsi que les réclamations, explique Patrice Nassany. Tout est optimisé, de la production au transport. Ce sont ces petites sources d’économies qui nous permettent de trouver un équilibre fonctionnel et économique ».

Emilie Jafrate

Glas Trösch Alsace
Pont d’Aspach, Burnhaupt-le-Haut
03 89 83 12 12
www.glastroesch.com


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Industrie Le Journal