La ferme Nicolle dite “Des 4 Champs” fête ses 10 ans

Voici 10 ans, Caroline Nicolle changeait de vie pour débuter une production de légumes en bio, par passion et par conviction. Cinq ans plus tard, son mari la rejoignait, pour exploiter deux hectares en plein champs, ainsi que des cultures sous 9 tunnels, dans un cadre magnifique à Sentheim.

Caroline estime avoir aujourd’hui atteint une vitesse croisière dans ce métier qu’elle aime et pratique depuis 10 ans, la production maraîchère : « Les trois premières années, il y a eu la conversion en bio pour obtenir la certification. Puis mon mari, qui travaillait chez Icare, m’a rejointe deux ans plus tard. Aujourd’hui, nous louons deux hectares à notre voisin et vivons tous les deux de notre production », résume Caroline Nicolle qui travaille sur un site dégagé, très bien exposé, avec une vue superbe sur les Vosges.

 

Caroline et Pascal Nicolle

Des produits frais et des bocaux
Locataire des terres, le couple démarre les cultures sous tunnel à la fin de l’hiver, et ne produit que les légumes et aromatiques bio de saison – ainsi que des melons et des pleurotes ! – sans pesticides évidemment et en utilisant au maximum l’action des coccinelles. « Nos légumes ont une saveur et un goût particulier, nous privilégions la qualité à la quantité», explique Caroline Nicolle qui avoue « travailler énormément, en fait on ne fait que ça, il faut parfois savoir décrocher ! ». Récemment, elle a développé en plus la production de bocaux en aigre-doux de pleurotes, courgettes, choucroute…
Au début en AMAP (distribution régulière de paniers bio), la ferme vend aujourd’hui sa production en majorité en direct, le mardi soir sur place, ainsi qu’à deux restaurateurs locaux, à la ferme des Pampilles à Masevaux le samedi matin (qui produit du fromage et de la viande bio), ainsi qu’à un groupe de producteurs à Wesserling. « Nous avons atteint le bon rythme et c’est bien ainsi », conclut une maraîchère heureuse.

Béatrice Fauroux

Ferme Nicolle
1 rue de la Roseraie à Sentheim
03 89 38 00 13


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégories associées :

Circuit court Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

La Terre Est Plate : une crêperie qui joue la carte du bio Crêperie bretonne, familiale et bio, la Terre Est Plate est tenue par Alain Opériol et sa fille Cécile. Ces deux passionnés de la Bretagne et de sa ga...
Douceurs Sauvages : tous les bienfaits des plantes Douceurs Sauvages a été lancée par deux auto-entrepreneurs, Christophe et Véronique Thevenot. Le couple propose divers produits à base de plantes sauv...
Eat and go mise sur la fresh attitude ! Un fast food sincère et soucieux de valeurs et de produits frais, cela existe sur l’E3. C’est “Eat and go”, une TPE qui prépare son développement. ...
La Table Verte : bio, local et frais Après le succès de son épicerie-traiteur à Neudorf, Simone Grussi a ouvert un second local à Mittelhausbergen. Son credo : proposer des plats maison e...