Eve au Paradis Vegan, la cuisine et l’esprit “bien être”

Eddie Thomas, sa femme Véronique Eckle-Thomas et sa belle sœur Elisabeth Eckle œuvrent au cœur de Mulhouse, dans les cuisines d’Eve au Paradis Vegan depuis le 1er juillet 2017. Une adresse 100% vegane, bio et locale.

Un long cheminement
Leurs métiers respectifs leur ont fait faire le tour du monde. Dans la finance, Eddie Thomas côtoie les plus grands restaurants pour des repas d’affaires. Véronique, elle, en parallèle, travaille pour de grands étoilés, tout comme sa sœur, Elisabeth. Un trio qui nourrit une même passion, celle liée au bien-être. Leur cheminement de vie et la difficulté à pouvoir manger vegan, c’est ce qui les a poussé à ouvrir leur propre maison. Une adresse 100% vegan. « Nous sommes tous les trois végétariens. Les filles ont eu la chance de grandir avec les anciens et ces potagers/vergers que l’on trouvait autrefois. Leur papa était en plus viticulteur. Toute petit déjà, Véronique était allergique au lactose. »

Les saveurs de légumes et des fruits sublimées
Le trio reprend alors La Tête de Chou. «La philosophie de la maison nous plaisait tout comme l’histoire des lieux.» Les débuts ont pourtant été compliqués… «Nous arrivions avec une cuisine complètement nouvelle, qu’il fallait faire découvrir aux gens!» Ici, pas de viande, ni de produit d’origine animale. Tous les produits sont de saison et le plus local possible. Aucun plat n’est réalisé d’avance. Ils sont créés à la demande. « Nous sublimons les saveurs de chaque légume, de chaque fruit. » Une cuisine dans laquelle le plaisir reste le mot d’ordre.

Le Fauxmage, l’alternative au fromage
Eddie Thomas et ses deux cheffes se fournissent en local et en bio. Ils proposent deux entrées, deux plats du jour et quelques desserts par service. Ainsi qu’une alternative au gluten. Le mercredi, c’est burger. Eve au Paradis Vegan a trouvé une alternative au fromage. Le Fauxmage. Un produit réalisé avec du lait de noix de cajou. Eve au Paradis Vegan a été retenu par le Guide Gault et Millau. En 2018, il reçoit également les félicitations du Vegan Guide de Hambourg. La maison a également été labellisée FIG (label éco-responsable). Une cuisine vegan, une philosophie aussi. En intérieur ou en extérieur, Eve au Paradis Vegan est le premier restaurant vegan entièrement aménagé selon les règles du Feng Shui. Hors Covid, le restaurant proposait même des ateliers liés au bien être.

Les petits miracles
70 à 75% de leur clientèle est féminine. « Nous avons des réservations entre copines, des mamans avec leurs enfants, des femmes qui sortent d’un cours de yoga ou de méditation. Des personnes qui souffrent d’allergies également. Certaines ont le souci de l’animal. » Et Eddie Thomas ne manque pas d’anecdotes. Des moments de vie qui le marquent. « J’ai eu un couple qui fêtait ses 25 ans de mariage. Je la vois, elle, qui tire son mari par le bras pour rentrer. Les hommes sont en général récalcitrants… Il a mangé au final deux de nos burgers alors qu’il ne consommait pas de légumes. En partant, il nous a dit que ce n’était pas l’idée qu’il se faisait d’une cuisine vegan. Et sa femme nous a confiés que l’avoir vu manger un repas sans viande, pour la première fois, constituait le plus beau cadeau qu’il ne lui ait jamais fait. » Des “petits miracles” qui se multiplient. «Nous avons eu un couple de jeunes. Au début, lui faisait la tête en arrivant chez nous. Aujourd’hui, c’est lui qui réserve. Certains hommes se mettent même à la cuisine végétale. Ils demandent conseil à Véronique et Elisabeth.Les enfants, aussi, sont touchants. Beaucoup d’entre eux ont des allergies alimentaires. Ils sont exceptionnels, ils détectent toutes les saveurs de nos plats. Nous avions fait une mousse au chocolat vegan. Pour en atténuer l’amertume, nous y avons incorporé une touche de café. Il l’a tout de suite détectée.»

Emilie Jafrate

Eve au Paradis Vegan
14 rue des Trois Rois, Mulhouse
03 89 46 22 17
paradis-vegan.fr
Facebook: Eve au Paradis Vegan
Service à emporter pendant la Covid-19 :
Commandes pour le midi à passer avant 11h – retraits de 12h à 13h30
Commandes pour le soir à passer avant 18h – retraits de 19h à 20h30.
Horaires : Fermé le lundi et le dimanche. Du mardi au samedi 12h à 14h et 19h à 22h.


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Circuit court Le Journal