Emmanuelle Rallet à la tête des Femmes Chefs d’Entreprises

En 2009, lorsqu’Emmanuelle Rallet commence à participer aux réunions de l’association des Femmes Chefs d’Entreprises de Mulhouse, elle ne se doute pas qu’elle en prendra en janvier 2017 la présidence, et pourtant.

Il y a deux ans, lorsque Frédérique Junker arrive au terme de son mandat, la jeune avocate relève le challenge ; un challenge supplémentaire pour cette femme qui s’était associée dans un brillant cabinet d’avocats (Baum-Grimal-Gatin-Benoît). « Je prenais la place de Me Daniel Baum, mon mentor, se souvient-elle. Il prenait sa retraite. J’avais 34 ans et j’étais la petite jeune qui prenait la place d’un brillant avocat à la grande carrière. Ce n’était pas facile au départ. Comme j’étais la seule femme aux côtés de quatre hommes, j’avais besoin de rencontrer des cheffes d’entreprise, pour échanger avec elles ». Le rapprochement avec l’antenne locale du FCE (Femmes Chefs d’Entreprises) était une évidence. Elle se souvient d’ailleurs de ce mail envoyé il y a dix ans à la présidente de l’époque, Valérie Gerrer-Hug et dans lequel elle ne parlait que de sa mère, Josiane, femme d’artisan, impliquée aux côtés de son mari Hubert Rallet, mécanicien de formation et patron du Garage des Quinze à Strasbourg. « Elle le secondait tellement qu’elle a voulu partager son expérience et aider d’autres femmes, conjointes d’artisan ». Elle a tellement défendu le droit de ces femmes qu’elle est devenue en 2 000 présidente de l’Afaca (l’Association de femmes artisans commerçants d’Alsace) jusqu’à son décès en 2006. Et finalement, se lancer dans l’entreprenariat et rejoindre le FCE n’est qu’une suite logique pour Emmanuelle Rallet qui retrouve ici les valeurs qu’on lui a inculquées et qu’elle entend partager avec d’autres femmes.

Un lieu de solidarité
Aujourd’hui, FCE France regroupe plus de 2 000 cheffes d’entreprise. C’est d’ailleurs devenu le premier réseau d’entrepreneuriat féminin. « Mulhouse est une des 42 délégations locales et regroupe plus d’une vingtaine de cheffes d’entreprises. Toutes les professions sont représentées. Pour les adhérentes, c’est un lieu de partage d’expérience et de solidarité », explique la présidente. Mais le FCE n’est pas un club. « Tous les mois nous organisons des réunions de formation et d’information sur des thématiques touchant l’entreprenariat. Nous proposons du coaching pour la gestion du stress et des sorties culturelles ». Dans cette volonté d’être acteur du territoire, le FCE travaille sur la création d’entreprises : « Nous ne voulons pas nous substituer aux réseaux et structures reconnus dans ce domaine, mais nous souhaitons partager et accompagner les femmes qui sont en création d’entreprise et qui parfois peuvent se sentir seule ». Ainsi, dans le cadre de Mulhouse au Féminin, initié par la Ville, l’association Femmes Chefs d’Entreprises a lancé “D’ailes à Elles, l’entrepreneuriat au féminin, une série de rencontres pour soutenir et accompagner les entrepreneuses. Co-organisé par la Ville, la Maison de l’emploi et de la formation, le Technopôle, Alsace Active et la CCI, « ce projet a pour objectif d’accompagner et d’inspirer les porteuses de projet », explique Emmanuelle Rallet.

Pierre Alain

Femmes Chefs d’Entreprises
délégation de Mulhouse
12A rue du Parc, Mulhouse
Présidente de la délégation de Mulhouse
Emmanuelle Rallet
06 89 44 35 63
contact.fce68@gmail.com
www.fcefrance.com


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Le Journal