Edito Sundgoscope: De l’attractivité du territoire

Que manque-t-il au Sundgau ? En apparence, pas grand chose : les paysages y sont bucoliques, les entreprises se portent mieux qu’ailleurs, les cadres et travailleurs frontaliers élèvent le niveau de consommation et la qualité de vie est souvent citée en exemple.

Edito, Sundgoscope, entreprise locale
Béatrice Fauroux, Rédactrice en chef

D’aucuns déplorent cependant la dépendance de cette prospérité vis-à-vis des emplois outre-Rhin, et estiment qu’il faut anticiper. Comment ? Par exemple, en créant des zones économiques pour attirer de nouvelles entreprises, et en tentant d’éviter les départs d’activité pour d’autre cieux. L’entreprise est toujours la clé de la prospérité d’un territoire, parce que d’elle dépend à la fois l’emploi direct, et l’emploi indirect induit par des entreprises voisines. A l’image du circuit court agricole, qui progresse, le développement endogène est d’actualité.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Question de confiance Avec un volume d’épargne record et des disponibilités de financement considérables, l’économie française pourrait se porter bien. Malheureusement, l’é...
La dernière ligne droite L’autre jour, on pouvait entendre à la radio un homme politique dont j’ai oublié le nom et qui disait à peu de choses près : « Bon, maintenant que les...
Il n’y a pas que le boulot dans la vie ! Sans être un bourreau de travail (voir d’ailleurs l’intéressante définition de Wikipédia sur ce thème), on est parfois étonné, en regardant son emploi...