Un an déjà !

Dans un monde où le marketing impose volontiers sa communication calendaire, pourquoi ne pas le souligner ? Avec ce numéro 6, le Périscope E3/Mittelfeld fête son premier anniversaire. L’an 2 démarre, de beaux projets se dessinent dont le magazine se fera l’écho, le partenaire ou l’instigateur.

Lancé à Mulhouse voici plus de 4 ans, le concept de magazine économique consacré à un micro-territoire est devenu une évidence. Mine de rien, l’édition “E3/Mittelfeld” a déjà fait le portrait de 75 entreprises et structures implantées dans cet espace. Qui dit mieux ? Parmi elles, de quoi remplir un bel étal de pépites pour qui l’accès aux medias relève sans nous de l’exploit. Ou du hasard.

Le Périscope, plus que jamais, va continuer à contribuer à la vie économique, sociale et humaine d’un lieu fréquenté quotidiennement par plus de 10 000 personnes. Au minimum.

Les chants d’anniversaire suggèrent des retrouvailles douze mois plus tard. D’avance, le Périscope E3/Mittelfeld se réjouit de souffler avec vous sa deuxième bougie et, surtout, d’avoir poursuivi ses rencontres et relaté de nouvelles rencontres avec des entrepreneurs porteurs d’avenir.

Didier Bonnet
Chef d’édition Périscope E3-Mittelfeld


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Pendant la crise, la vie continue La commercialisation des 72 ha de terrains de l’E3 est bouclée et ce sont environ 300 000 m2 qui accueillent plus de 6 000 salariés, sans compter les ...
Le Périscope n°30 est arrivé Le Périscope n°30, pour la période octobre/novembre, est disponible dès aujourd’hui. Vous pouvez télécharger la version PDF du journal sur ce lien. ...
Périscope, nouveau journal éco sur E3-Mittelfeld Un nouveau journal papier par les temps qui courent, c’est une aventure peu commune. Mais si le Périscope a pu exister et grandir depuis début 2009 à ...
Cogito ergo sum “Je pense donc je suis“ pourrait être l’adage actuel de nos édiles mulhousiennes, locales, départementales, alsaciennes... tant il y a eu ces dernière...