[DOSSIER] Im’serson, la communication visuelle solidaire

Aucune matière ne leur résiste… Installée à Wittenheim, Im’serson dispose sur place de la palette complète de la communication. Autre particularité, l’entreprise a pour vocation, l’insertion de ses salariés.

10% du chiffre d’affaires pour l’objet publicitaire et le textile
Ici, l’objet publicitaire et le textile représentent 10% du chiffre d’affaires d’Im’serson. Si l’objet publicitaire a toujours existé, il n’a été redéveloppé qu’à partir de 2016, pour répondre aux demandes des clients. « Nous avons de nombreuses demandes pour les mariages, par exemple. Cela devient tendance d’offrir un cadeau personnalisé, glisse Franck Roth, gérant d’Im’serson. L’objet publicitaire représente une faible part de notre activité, mais il représente une porte d’entrée ou un complément à nos autres produits ». Mugs isothermes, éco-cups sont à la mode. Tout comme le fameux stylo. « Même les nôtres, à l’entrée, font fureur, s’amuse le gérant. C’est l’objet pub le moins cher, aussi. Et le besoin est constant, sur les salons par exemple ». Im’serson se plaît aussi à détourner les objets. « Nous avons réalisé des cartes de vœux façon post-it. On aime s’amuser et proposer de l’utile! ».

 

Quatre extensions entre 1992 et 2014
Im’serson est un chantier d’insertion. L’aventure débute en 1992 pour aider les jeunes en recherche d’emploi. L’imprimerie, la sonorisation et le service étaient les premières activités de l’entreprise. La structure a grandi au fil des années. Elle a connu quatre extensions. La construction du bâtiment à Wittenheim date de 1992. Le premier agrandissement arrive en 1996. Les années 2000 marquent la tranche trois et Im’serson repousse les murs une dernière fois en 2014, pour arriver à une surface totale de travail de 1 300 m2.

De l’association à la SCOP
Sous statut associatif jusqu’en 2018, Im’serson est passé en SCOP. « Nous étions 12 permanents et nous sommes tous devenus associés de cette structure, souligne Franck Roth. Nous comptons aujourd’hui 15 personnes en insertion. Leurs parcours sont divers. Nous avons des jeunes à qui nous offrons une première expérience, des personnes proches de la retraite, des salariés souffrant d’une addiction ou ayant purgé une peine tout comme des personnes rencontrant des soucis de santé… L’humain est important, chez nous. Nous sommes de plus en plus appelés pour du publipostage, par exemple. Le pliage, les agrafes et les finitions du papier, se font à la main. Nous avons beaucoup de manutention! ». Le recrutement, lui, se fait tous les trois mois, avec les fins de contrats d’insertion.

Un investissement important tous les cinq ans
Le chiffre d’affaires d’Im’serson s’élève à 1 250 000 euros pour l’année 2019. Une année 2019 qui aura aussi été une année riche en investissements. 250 000 euros ont été consacrés à l’arrivée d’une imprimante offset pour l’impression papier, en octobre dernier. Une autre machine est entrée dans le parc matériel de l’entreprise : une machine à graver. « Nous avons racheté cette machine mais également le portefeuille client d’une entreprise qui a fermé ses portes. Avec la gravure, nous étoffons notre gamme, explique Franck Roth. Im’serson réalise un investissement important tous les cinq ans ». Au delà de l’impression tous supports et tous formats, d’une activité de découpe développée depuis 2008, de l’équipe de pose, et de la gravure, l’entreprise dispose également d’un atelier textile avec de la sérigraphie à l’ancienne.

«90% de nos produits sont réalisés en interne»
Avec le passage en SCOP, l’entreprise est en train de revoir toute son organisation. « La SCOP, c’est une réorganisation du travail mais aussi une autre implication des salariés», souligne Franck Roth. La force de cette entreprise, c’est sa réactivité. « Nous maîtrisons les délais. 90% de nos produits sont réalisés en interne. Nous faisons du sur-mesure et surtout, nous assurons le conseil et le suivi. Nous faisons ce que ne propose pas Internet ». Et c’est avec cette philosophie qu’Im’serson souhaite poursuivre son développement.

Emilie Jafrate

Im’serson
5 rue du Ried, Wittenheim
03 89 53 20 70
contac@imserson.org
Facebook : Im’serson


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Le Dossier du Mois Le Journal