[DOSSIER] Ferme Schmidlin, éleveurs de bovins à Franken

Angèle Schmidlin a repris l’exploitation de ses beaux parents en 1995. Installée à Franken, elle est spécialisée dans l’élevage de vaches allaitantes et de génisses, de races Limousine et Charolaise.

L’aventure débute en 1995. Angèle Schmidlin se lance dans l’élevage de vaches allaitantes et de génisses en reprenant l’exploitation de ses beaux-parents. « Nous avons des prairies le ont de la rivière. Je voulais conserver ces pâtures et pour les conserver, il fallait des bêtes », explique-t-elle. C’est dans des étables à l’ancienne, avec six bêtes, qu’Angèle Schmidlin reprend l’exploitation.

Des ré-investissements constants
Aidée de son mari, Jean-Pierre, elle investit pour moderniser les outils de travail. En 1995, la famille Schmidlin reprend le matériel existant à hauteur de 200 000 francs. Un pulvérisateur, un tracteur et un épandeur d’engrais sont venus garnir le parc de matériel. Un parc matériel régulièrement renouvelé. En 1999, c’est un hangar de 750 m2 qui est sorti de terre. 500 m2 de surface sont venus se rajouter à l’existant en 2008, suite à l’augmentation du cheptel. La Ferme Schmidlin dispose d’une douzaine de bêtes disponibles à la vente chaque année.

Vincent Schmidlin prend la suite
Si l’exploitation s’est modernisée au fil des années, une chose est restée à l’identique, c’est le soin apporté au cheptel. « Chaque bête doit être suivie pendant trois ans. Cela demande 20kg de foin par jour, et 3kg d’un mélange orge/malte que nous réalisons nous-mêmes, explique Jean-Pierre Schmidlin. Au total, avec les vaches qui suivent, nous avons 50 à 60 têtes. Nous pourrions en avoir plus, mais nous manquons de surface». La famille Schmidlin pratique la vente directe par le biais du GIE (Groupement d’Intérêt économique) les Champs de l’Ill, dont le magasin est installé à Spechbach. Le ferme Schmidlin réalise un chiffre d’affaire entre 40 et 50 000 euros. Un chiffre d’affaires qui atteint les 160 000 euros avec sa production de céréales. Une exploitation qui reste dans la famille mais qui est en train de changer de main. Avec l’aide de ses parents, Vincent Schmidlin, 35 ans, prend en effet petit à petit la suite, des idées plein la tête.

Emilie Jafrate

 Ferme Schmidlin
22 rue Principale à Franken
03 89 07 41 46
www.produits-fermiers-sundgau.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Le Dossier du Mois Le Journal