La Tête de Chou: une reconversion végane réussie

Implantée depuis 38 ans à Mulhouse, La Tête de Chou a été reprise l’année dernière par trois entrepreneurs. A l’origine restaurant végétarien, La Tête de Chou est aujourd’hui un établissement vegan.

Une entreprise familiale
La Tête de Chou a été reprise par Eddie, sa femme Véronique, et la soeur jumelle de Véronique, Elisabeth. Le trio s’est monté en société, appelée Eve au Paradis Vegan. “Nous avons gardé le nom la Tête de Chou pour que les personnes qui connaissent déjà l’enseigne puissent facilement nous retrouver. Mais nous avons aussi donné le nom Eve au Paradis Vegan pour que les personnes à la recherche d’un restaurant vegan sur Mulhouse puisse tomber directement sur nous via les moteurs de recherche”.

Un établissement totalement relooké
Eddie, Elisabeth et Véronique ont entièrement rénové l’établissement. “Nous avons dû tout remettre aux normes, cela nous a coûté 80 000€. Nous avons investi 150 000€ pour racheter le restaurant et refaire toute la décoration”. Le trio a souhaité donner une ambiance zen aux lieux. “Nous avons ouvert nos portes en juin 2017”. Eddie est en salle et les deux femmes sont aux fourneaux. “Nous proposons des recettes en fonction des produits de saison. Notre carte est différente chaque jour”.

Des plats faits maison
Véronique et Elisabeth innovent sans cesse pour offrir à leurs clients des recettes variées et originales. Le trio veut montrer qu’on peut tout à fait se faire plaisir en mangeant vegan. “Chez nous, les produits sont bio, frais, et tout est fait maison. Rien n’est décongelé ou réchauffé. Nous préparons les plats au fur et à mesure en fonction des commandes”. Si les légumes sont achetés en Alsace, “l’essentiel de nos matières premières vient d’Allemagne, car ils sont très en avance sur les produits vegans”.

Des objectifs déjà atteints
La Tête de Chou compte cinquante couverts en intérieur et une vingtaine en extérieur. “Nous avons de plus en plus de clients vegans, mais aussi des curieux qui veulent s’essayer à notre cuisine. Nos plats sont aussi adaptés pour les personnes ayant des intolérances alimentaires”. Eddie, Véronique et Elisabeth se félicitent d’avoir atteint leurs objectifs de fréquentation dès le mois de novembre. “Nous entamons maintenant une belle croissance”.

Continuer à s’améliorer
En 2018, les trois repreneurs prévoient de continuer à améliorer le cadre de leur restaurant. “Nous devons parfaire certaines finitions. Nous allons retravailler l’acoustique et mettre une musique d’ambiance. Lorsque les beaux jours reviendront, nous relookerons le jardin d’été. Quand notre trésorerie nous le permettra, nous recruterons une personne supplémentaire. D’ici là, nous embaucherons quelques stagiaires”.

A noter qu’il est possible de privatiser la salle à l’étage pour un repas d’entreprise.

Magali Santulli

La Tête de Chou
14 Rue des 3 Rois, 68100 Mulhouse
03 89 46 22 17


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Commerces

Articles qui devraient vous intéresser

Cité de l’Habitat, nouvelle dynamique Sous la houlette de Jean-Christophe Trédemy, le Cité de l’Habitat vit une nouvelle étape de son développement. Se positionnant comme un endroit incont...
Un “Permis de bonne conduite“ au Groupe Andréani Ainsi a été baptisé le permis délivré par “Andréani Driving“, la division du groupe Andréani qui, entre autres activités, dispense aux conducteurs des...
Le pro de l’immobilier commercial « Pro Comm » a conclut l’achat de l’ancien Monop... Spécialiste de la transaction de fonds de commerces, le réseau Pro Comm est implanté en France depuis 1997. Les bureaux mulhousiens qui siègent rue du...
Ateliers du Commerce: le point dans le centre-ville de Mulhouse Comme chaque mois, Frédéric Marquet, manager du commerce, a donné rendez-vous aux commerçants du centre-ville de Mulhouse pour les Ateliers du Commerc...