Dossier Cession-reprise : Mobilier Broglé

Broglé Mobilier : de père en fille

L’un des rares magasins d’ameublement et de cuisine indépendants de la région est en passe de changer de direction, puisque Caroline Broglé doit reprendre à terme l’entreprise de son père. Une reprise à laquelle elle se prépare depuis plusieurs années

Créée en 1970 par Pierre Broglé, l’entreprise Broglé Mobilier se répartit en deux entités : Altkirch Mobilier et Broglé Cuisines. Broglé Mobilier se démarque de la concurrence en proposant à ses clients aménagement et agencement sur mesure. Avec une surface de vente de 1.800 m2 et ses propres ateliers de fabrication, l’entreprise sert, dans tout le Sud-Alsace, une clientèle de particuliers. Si la reprise n’est pas encore actée, Pierre Broglé envisage de passer le flambeau à sa fille dans les deux prochaines années. Pour ce faire, Caroline Broglé a suivi une formation à l’EDM, dont elle est fraîchement diplômée. « Je connaissais les rouages de l’entreprise, mais je tenais à avoir une formation en gestion, pouvoir diagnostiquer les forces et les faiblesses de la société, me fixer des axes de progrès et prendre les rênes sereinement.»

Une compétence transversale
Architecte d’intérieur diplômée de l’École Supérieure d’Architecture intérieure de Lyon, Caroline Broglé a depuis 12 ans une approche plus technique et artistique : «L’activité de négoce d’ameublement ne se résume plus aujourd’hui à la simple vente de meubles. Face à un marché de plus en plus étendu et concurrentiel, le client attend un réel accompagnement dans sa démarche, de la conception sur mesure à la modification d’implantation, ce à quoi nous pouvons répondre de A à Z» explique Caroline Broglé.

Le sur-mesure: 50% de CA global
Dans le secteur cuisine, un ébéniste designer a rejoint l’équipe « dans une optique de redynamisation de cette partie de notre activité et suite au départ à la retraite de deux concepteurs. Mon père était d’abord sceptique sur l’embauche d’un profil aussi atypique, mais je ne regrette pas d’avoir donné cette nouvelle impulsion!»

Développer la clientèle d’entreprise
«J’aimerais, pour l’avenir, faire davantage d’agencements complets de maisons, afin de proposer des prestations globales. En effet, nous travaillons avec un réseau d’entreprises du bâtiment reconnues localement, mais aussi avec nos propres menuisiers poseurs.». Caroline Broglé envisage également de développer le secteur des entreprises, avec l’aménagement complet de bureaux, dans le cadre de programmes sur mesure.

Avec un effectif de 15 personnes, un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros (1/3 cuisine et 2/3 ameublement), l’entreprise affiche une belle santé et des perspective de développement liés à la stratégie rigoureuse mise en place par la future dirigeante.

Alexandra Vallat

Broglé Mobilier, Parc d’activités Nord à Altkirch

03 89 40 94 87

www.cuisines-brogle.com – www.altkirch-mobilier.com – Facebook : Brogle cuisines


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Commerces Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Dossier Reprise-Cession 1/10 : SCHERMESSER SCHERMESSER VOIT GRAND Organisée par la CCI Grand Est, la visite de “l’entreprise remarquable” Schermesser à Altkirch a permis de prendre la mesure...
Altkirch Traditions, tout pour le commerce de proximité Créé en 1956, Altkirch Traditions regroupe les artisans, commerçants et professions libérales de la capitale sundgovienne. Véritable fer de lance du c...
Visite au Quartier Plessier d’Altkirch Symbole d’une reconversion réussie, le quartier Plessier d’Altkirch abrite désormais 30 institutions et entreprises pour environ 600 emplois dans ses ...
CMH, la mécanique de scierie au profit de l’industrie du bois Créée en 1980 par Jean-Paul Hartmann, Construction Mécanique Hartmann (CMH) est composée de 10 personnes et produit du matériel et des machines de sci...