Le groupe funéraire Alain Hoffarth fête ses 30 ans

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Est-il décent de parler de performance économique lorsqu’il s’agit de la prise en charge de personnes décédées ? Pourtant le Groupe Hoffarth, en modernisant un métier entaché par une réputation désastreuse, a su répondre à de nouvelles attentes. Résultat : une entreprise qui compte aujourd’hui 50 personnes sur 7 sites, contre 2 salariés au départ.

Le périscope - journal économique Alsace - Mulhouse - groupe funéraire Alain Hoffarth
Alain Hoffarth

« L’univers du funéraire a totalement changé en 30 ans. Finis les croquemorts qui profitent du chagrin des familles. Les gens veulent de la transparence, de la bienveillance et de l’efficacité ». Alain Hoffarth résume 30 ans de changement sociologique et d’approche de la mort. Familles éloignées ou recomposées, parfois pressées par le temps : la crémation ou l’inhumation des personnes doit se faire vite et bien, et surtout l’entreprise funéraire doit assurer tout le service demandé. « Nous avons déployé en 30 ans tous les services du funéraire et nous avons investi en conséquence. Sur les plans pratique, juridique ou humain, nous avons formé notre personnel à tous types de demandes ». Marbrerie, inhumation, crémation, hygiène funéraire, assurance obsèque… le groupe a déployé toute la palette du service aux familles des défunts et réalise 6000 actes funéraires par an.

Un métier réinventé

Le premier cap à franchir fut de créer un crématorium privé, face à la concurrence des communes. En Alsace, 60% des décès donnent lieu à crémation et le groupe Hoffarth avait vu juste, il effectue aujourd’hui 3200 crémations par an sur le site de Sausheim, pour une clientèle de particuliers et quelque 60 entreprises de pompes funèbres. Réduire les délais pour une crémation fut un second objectif. Elle peut avoir lieu le lendemain de la demande, voire le jour même, pour faciliter leur organisation aux familles. Ensuite, la transparence des tarifs permet de calculer en ligne le devis pour une crémation ou une inhumation (site www.alainhoffarth. fr). Enfin, avec la salle de cérémonie ou le jardin du souvenir, « le groupe a tout prévu pour que les familles fassent leur travail de deuil tranquillement, en étant déchargées des contingences matérielles ». Par ailleurs, le personnel est formé en permanence à l’accueil et à l’écoute des familles.

La prévoyance funéraire progresse

Aux futurs défunts que nous sommes tous, le groupe Hoffarth offre la possibilité d’organiser à l’avance les détails des obsèques via un “contrat obsèques”, une tendance qui se développe. Ce contrat a pour but de soulager les proches sur les plans financier et logistique. C’est aussi la certitude que ses volontés seront respectées. Sont concernés par ces choix : le devenir du corps, le don d’organes ou du corps, l’inhumation, la crémation, sans oublier les volontés spécifiques concernant les rites religieux ou civils, et d’autres détails (fleurs, marbrerie funéraire, etc.). Pour proposer un tel contrat, le groupe Hoffarth s’est associé à Generali Obsèques.

Une communication originale

Pour faire part de cette offre, le groupe Hoffarth a opté pour une publicité joyeuse et décalée, qui s’est affichée tout l’été sur des panneaux 4×3 à Mulhouse. Elle met en scène des seniors soulagés d’avoir réglé cette question. « L’idée est d’aborder la question de la mort avec sérieux et dans le respect de son entourage, mais avec transparence sans dramatiser inutilement », affirme Alain Hoffarth.

Bientôt un 8ème site

Le groupe Hoffarth accueille déjà les familles sur 7 sites dans le Haut-Rhin et en Franche-Comté. Un 8ème site est en chantier, et sera prêt pour la fin de l’année à Sausheim à côté du crématorium. Il s’agit d’un bâtiment de 1200 m2 dont 600 m2 consacrés à une marbrerie et l’autre partie à l’accueil des familles, avec une salle de conférence pour des soirées d’information à thème, un magasin agrandi, etc. « Ce sera le vaisseau amiral de l’entreprise, qui aborde la question de la mort dans tous ses aspects, sans tabous et dans le but d’informer d’accompagner au mieux les familles », conclut Alain Hoffarth. Précision : Alain Hoffarth est président de la Fédération Nationale des Pompes Funèbres.

Béatrice Fauroux

Contact : Alain Hoffarth, Groupe Alain Hoffarth -14 rue Jean Monnet, Sausheim
03 89 48 11 96 – www.alain-hoffarth.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Commerces