Claude-Esther Schmitt et Ligne’S by Grodwohl, au service des silhouettes

Claude-Esther Schmitt a repris Ligne’S by Grodwohl aux côtés de sa sœur Anne-Gaëlle, il y a une dizaine d’années. Les deux dirigeantes représentent la cinquième génération de cette histoire familiale qui perdure depuis 130 ans. 

130 ans d’Histoire
La condition sinequanone pour reprendre l’entreprise familiale était de « travailler ailleurs ». Claude-Esther Schmitt s’est alors engagée dans une formation juridique. « J’ai toujours adoré le droit et la gestion d’entreprise et j’ai d’ailleurs toujours dit que je reprendrais l’affaire familiale.Jamais je ne me serais lancée dans une aventure sans âme, sans histoire ». Une reprise engagée il y a une dizaine d’années aux côtés de sa sœur, Anne-Gaëlle qui elle, a poursuivi une formation commerciale. Grodwohl Ligne’S est une aventure entamée il y a 130 ans. « Mon arrière arrière grand-mère travaillait dans une mercerie qu’elle a rachetée, explique Claude-Esther Schmitt. L’entreprise s’est spécialisée dans la fabrication et la vente de corsets jusqu’après-guerre. Elle employait une centaine d’ouvrières. Dans les années soixante s’est posée la question de la réorientation de l’entreprise. Nous avons choisi d’arrêter la fabrication et de ne faire plus que de la vente pure ».

Une nouvelle boutique en zone commerciale en février 2016
Grodwohl Ligne’S s’est spécialisé dans la lingerie mixte. « Nous sommes restés des magasins de centre ville. Nous en avions huit du temps de maman. Nous n’en n’avons repris que trois », explique la gérante. Des boutiques installées à Mulhouse, Colmar et Belfort. En février 2016, Claude-Esther et Anne-Gaëlle tentent l’aventure en zone commerciale. Elles installent leur enseigne dans un local de 150 m2, du côté de Morschwiller. « C’est une première qui fonctionne bien, glisse Claude-Esther Schmitt. Nous avons un autre projet dans les tiroirs. C’est celui d’ouvrir un magasin uniquement pour les hommes. Nous attendons la bonne opportunité, avec la surface de vente adéquate et au bon prix. Nous recherchons plutôt un petit local de centre ville ». Grodwohl Ligne’S, c’est aujourd’hui sept vendeuses réparties sur les différentes boutiques.

Conseil et savoir-faire
Leur différence se fait sur leur savoir-faire. « Le soutien gorge reste un objet technique, souligne Claude Esther Schmitt. 80% des femmes ne sont d’ailleurs pas à l’aise dans leur soutien gorge, bien souvent, elles se sentent gênées. C’est parce que ce n’est pas le bon ». La maison peut compter sur la fidélité de ses clients. « Nous entrons dans l’intimité des femmes, souligne la gérante. Lorsque l’une de nos vendeuses part à la retraite, c’est un mini drame… ». Côté produits, le maillot de bain reste leur best seller. « Nos clientes trouveront toujours un maillot de bain qui leur plait. Nous proposons un choix très large, que ce soit dans les couleurs, les tailles, les profondeurs de bonnets, les styles et les prix, précise Claude-Esther. Notre principal souci, c’est le bien aller et que cela plaise ».

De nombreuses autres casquettes
Co-gérante de Ligne’S Grodwohl, Claude-Esther Schmitt occupe d’autres fonctions. Conseillère prudhommale pendant dix ans, elle vient de rendre les clés de la présidence. Depuis deux ans maintenant, elle est à la tête de la médecine du travail Sud Alsace. Claude-Esther Schmitt fait également partie du conseil d’administration de la CPME. Des fonctions assumées sans complexes, qui lui permettent d’élargir ses horizons et de sortir de cette solitude que peut ressentir le chef d’entreprise. « Dans ma carrière, je suis partie avec l’idée qu’une femme doit prouver deux fois plus qu’un homme. En général, les hommes foncent et voient par après s’ils sont compétents. Nous, les femmes, nous réfléchissons d’abord avant d’y aller. Nous nous mettons des barrières toutes seules et nous nous posons énormément de questions sur notre légitimité. La faute aussi à notre société encore patriarcale. Il nous reste de nombreux combats à mener mais j’ai bon espoir dans les générations futures ».

Emilie Jafrate

Ligne’S – Grodwohl
2 rue Henriette, Mulhouse
03 89 56 29 19
Facebook : Ligne’S by Grodwohl – Mulhouse


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Commerces Le Journal