Casal, éditeur de tissus d’ameublement

La société Casal à Thann – anciennement Scheurer Lauth – , est spécialisée dans la création et le commerce de gros de tissus d’ameublement. Malgré les difficultés qu’ont connu les industries textiles par le passé, cette société locale a su rebondir et même racheté un ex-concurrent.

Une partie du stock

Vente en B to B
«Scheurer Lauth était une industrie spécialisée dans l’impression textile, raconte Pierre-Edouard Prévot, descendant des fondateurs de la société et président de Casal. Ma famille s’est implantée sur le site actuel de l’entreprise dès 1841. Suite à notre rachat, nous avons pris le nom Casal». Parmi ses 45 collaborateurs, Casal possède une équipe de création qui imagine le design des tissus. «Aujourd’hui, nous ne sommes plus une manufacture. Les tissus sont conçus chez des fabricants partenaires essentiellement européens. Nous les vendons ensuite à des tapissiers-décorateurs et professionnels de la décoration, ainsi qu’à certains hôtels. Nous travaillons uniquement en B to B. Nous possédons 12000 références de tissus en stock. Couleurs, motifs originaux, textures… il y en a pour tous les goûts».

Tissus spéciaux
L’entreprise propose des tissus avec des innovations technologiques. «Nous avons édité depuis peu une collection dont les tissus absorbent les taches. Il suffit de les nettoyer avec un peu d’eau. Nous avons aussi conçu des tissus techniques offrant des performances thermiques, acoustique ou contre le feu». Casal lance entre 15 et 25 nouvelles collections par an et vend de 450000 à 500000 mètres de tissus chaque année. «Nous possédons un très large stock, ce qui permet de répondre rapidement aux commandes». La société cherche aujourd’hui à rajeunir son image. «Nos clients veulent attirer une clientèle plus jeune, il est donc nécessaire pour nous de faire évoluer nos collections dans ce sens».

Croissance externe
Casal réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de 12 millions d’euros – dont 65% en France et 35% à l’export. «Nous aimerions développer davantage nos collaborations en local». Sur ces cinq dernières années, l’entreprise a réalisé quatre embauches. «Et cela devrait continuer, avec une personne supplémentaire pour renforcer l’équipe de création». Casal a racheté au mois de juin la société parisienne Chanée-Ducrocq. «Eux aussi sont positionnés sur le marché du tissu d’ameublement, dans un style plutôt classique. Il y a vingt ans, ils étaient nos plus gros concurrents. Aujourd’hui, nous allons bénéficier de leur savoir-faire».

Magali Santulli

Casal
54 faubourg des Vosges, Thann
03 89 37 76 00
www.casal.fr


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégories associées :

Le Journal Services aux entreprises